publicité

Economie

Côte d'Ivoire.Bruno Koné recommande aux locataires l’exigence du contrat de location légale

Publié le :

Le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme Bruno Koné était l’invité du Groupe de médias Ivoir'Hebdo et Afrik Soir, le mardi 26 octobre 2021 au siège dudit Groupe, sis à Cocody Angré.

Pendant un peu plus de deux heures d'horloge, le ministre Bruno Koné a répondu sans faux fuyant aux questions des journalistes et internautes. Au cours de cet échange, il a abordé plusieurs sujets notamment les questions du lotissement, de l'urbanisme et du loyer.

Sur la question de l'urbanisme, Bruno Koné a indiqué que ce domaine est assez complexe. « La tâche n’est pas facile. En 2030, nous serons 35 millions d'habitants en Côte d'Ivoire, dont 20 millions d’urbains. Il faut donc que l’évolution de nos villes et la pression foncière soient maîtrisées », soutient-t-il. Pour cela dit-il, l’on essaie de revenir à l'orthodoxie en matière urbanistique.

« Au plan de la gestion de nos villes depuis 20, 30 ans, nous avons couru derrière le développement de celles-ci. Des quartiers improvisés se créent un peu partout, des lotissements anarchiques se font un peu partout », fait remarquer Bruno Koné. Qui ajoute :

« Nous sommes en train de réviser le schéma directeur de la ville d'Abidjan et d’élaborer un nouveau plan d'urbanisme, pour rattraper le retard accusé notamment au niveau des espaces verts et des voies. Pour les nouveaux lotissements, nous sommes très regardants ».

Au niveau du lotissement, Bruno Koné a reconnu que ce n’est pas normal d’avoir plusieurs lotissements sur un même site. Mais, il souligne que la gestion du foncier jusqu’à un certain moment, était une question manuelle. Et qu'il y avait des conflits entre les chefferies par rapport à certaines terres, dont on ne savait même pas qui en était le propriétaire. « Dans les nouvelles réformes qui ont été faites, il y a ce qu'on appelle le référentiel géodésique unique, qui permet à tous les acteurs de fonctionner avec les mêmes instruments de mesures. Aujourd’hui, la plupart des lotissements sont numérisés. Et nous sommes en train d’aller vers le projet de simplification de la transformation digitale, qui permettra d'avoir une photographie de toutes les parcelles entre Jacqueville et Assinie jusqu'à Alépé. Avec un système d’information géographique, permettant d'avoir des informations sur chacune des parcelles », a expliqué Bruno Koné.

Enfin, concernant les cautions et avances de loyer à payer avant d’intégrer une maison locative, il a indiqué qu'un contrat de bail existe. Et que chaque locataire doit signer ce contrat avec son bailleur, pour éviter les problèmes et inconpréhensions

« Aujourd’hui, je suis plutôt satisfait de l’évolution de la situation. Il y a peut être encore des brebis galleuses. Il y a peut être encore des cas. Mais, ce sont des cas marginaux. Il y a un an, deux ans c’était des préoccupations quotidiennes. Nous recevions chaque jour, des centaines d'appels et d'interpellations de personnes qui ne comprenaient pas qu’on leur demande six, sept mois de loyer, en termes d’avance et caution. La loi est claire, c'est deux mois d'avance et deux mois de cautions. Et pour cela, nous avons mis sur le marché un contrat de bail type, sécurisé et infalsifiable. Les locataires doivent signer ce contrat avec leurs bailleurs. Ou à défaut, avoir au moins un reçu de paiement de leur loyer. Comme ça, si un bailleur fait des modifications, son locataire peut nous saisir afin que nous puissions régler ce cas. Mais, nous ne pouvons pas sur la base des propos d'un locataire sanctionner un bailleur sans preuve », a précisé le ministre Bruno Koné.

Il a par ailleurs exhorté les populations à s'informer, à se référer au ministère en cas de transaction en matière foncière, tel que l'achat d'un terrain. Et surtout à les accompagner dans cette mission.

Avant l’intervention du ministre Bruno Koné, le Groupe de médias Ivoir'Hebdo et Afrik Soir, ont reçu successivement les journalistes Fernand Dédé, Honorat De Yedagne, Ouattara Dramane, cadre du RHDP et Koné Katina, ex Porte-parole du Président Laurent Gbagbo.

Notons que cette conférence de presse du ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme a été retransmise en direct sur la chaîne Life TV et sur les différents plateformes digitales du Groupe de médias Ivoir’Hebdo et Afrik Soir.

Boubakar Barry





publicité

FIL INFO

30 novembre 2021

Nucléaire iranien : climat jugé « positif » à l'issue de la rencontre de Vienne

29 novembre 2021

Une femme d’affaires et un banquier utilisent le nom de Karim Wade pour voler 44 voitures et détourner 200 millions Fcfa

29 novembre 2021

Côte d'Ivoire.Ce dimanche 28 novembre 2021, 4 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 847 échantillons prélevés soit 0,2 % de cas positifs, 18 guéris et 0 décès.

29 novembre 2021

Covid-19 : Emmanuel Macron a reçu sa troisième dose de vaccin

29 novembre 2021

Gabon : Les pharmaciens n’exigeront pas le vaccin ou le test PCR à leurs usagers



Fanico

Mandiaye Gaye 18 novembre 2021
L’Afrique, notamment son unité, est sacrifiée par certains de ses dirigeants.
Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?

publicité