publicité

Societe

Côte d'Ivoire. Entrepreneuriat : Les jeunes encouragés à sortir du secteur informel

Publié le :

Les avantages de la formalisation ont été expliqués à des jeunes entrepreneurs et porteurs de projets. C'était au cours de la 1ère édition des "Matinales du jeune entrepreneur" (MJE), une rencontre d'échanges et de réseautage, qui s'est tenue, samedi 9 octobre, à la Chambre du Commerce et d'industrie, à Abidjan. En formalisant leurs projets par l'acquisition du statut de l'entreprenant, les entrepreneurs pourront bénéficier de plusieurs avantages, à en croire le panéliste Bamba N'Gotiemon, chef de division entrepreneuriat à l'agence Côte d'Ivoire PME. Ce sont, notamment, l'accès à la Caisse nationale de prévoyance sociale, aux exonérations fiscales, aux financements ainsi qu'au marché. "La difficulté majeure de ce processus de formalisation est l'accès à l'information. Il existe beaucoup de dispositifs en la matière. Des réformes ont également été initiées par l'État pour permettre aux jeunes entrepreneurs de sortir de l'informel. Malheureusement tout ceci reste méconnu par bon nombre d'entre eux", a-t-il regretté.

Selon Bamba Diika, président du collectif "La vie associative autrement", initiatrice des "Matinales du jeune entrepreneur", cette campagne vise à inciter les jeunes entrepreneurs à formaliser leur business, afin qu'ils sortent de l'informel, bénéficier de financements et surtout aplanir leurs appréhensions, surtout au niveau des impôts qui constituent le principal frein à leur formalisation, selon elle.

Ouattara Youssouf, le représentant du Fonds de développement touristique (FDT), parrain de la cérémonie, a pour sa part salué et encouragé cette initiative." En initiant cette caravane pour permettre aux jeunes entrepreneurs et porteurs de projets d'acquérir des outils et techniques pour passer de l'informel au formel et développer leurs entreprises, vous contribuez activement au développement socioéconomique de notre pays", a-t-il souligné. À cet effet, dira-t-il, le ministère du Tourisme et des Loisirs, à travers sa stratégie nationale de développement touristique dénommée "Sublime Côte d'Ivoire" accorde une importance capitale à la création de Très petites entreprises (TPE), dans le secteur du tourisme, où, selon lui, près de 70 % des entreprises exercent dans l'informel, notamment : les bars, les nigt-clubs, les maquis ainsi que les restaurants. Cette première édition des "Matinales du jeune entrepreneur" a été meublée par des panels sur le thème :" L'entrepreneuriat en Côte d'Ivoire, de l'informel au formel : droits et devoirs de l'entrepreneur" et des séances d'échanges et partages d'expériences.

Boubakar Barry




publicité

FIL INFO

24 octobre 2021

Beni : 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

24 octobre 2021

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de prioriser ses profits

24 octobre 2021

Forte pluie à Abidjan : 14 victimes dont 6 morts ce vendredi

24 octobre 2021

Macky Sall plaide pour un fonds africain de promotion du Cinéma

24 octobre 2021

Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité