publicité

Societe

Côte d’Ivoire.Touré Mamadou affirme : « Alassane Ouattara pourrait être candidat en 2025, si Bédié et Gbagbo l’étaient»

Publié le :

Le porte-parole adjoint du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP), Touré Mamadou était l’invité de l’émission la « Télé d’Ici », de la Nouvelle Chaine Ivoirienne (NCI), du lundi 27 septembre 2021. Le ministre a abordé plusieurs sujets, notamment l’actualité politique au RHDP qui défraie la chronique en ce moment, les prochaines élections de 2025 et le renouvellement générationnel de la classe politique.

S’agissant du renouvellement générationnel, le porte-parole adjoint du gouvernement a indiqué qu’il faut y travailler. Mais que cela ne veut pas dire être forcément Président de la République. Car dit-il, Il n’y a pas que ce poste pour incarner la nouvelle génération. « Oui au renouvellement générationnel. Ce sera une question personnelle. Mais si Bédié, qui aura 90 ans en 2025 et Gbagbo décident d’être candidats, rien ne peut empêcher le Président Ouattara de l’être également. Car, la constitution le lui permet. Donc, soit on renouvelle pour tout le monde, soit on ne renouvelle pour personne », a-t-il indiqué.

Parlant du RHDP le ministre en charge de la jeunesse a déclaré qu’il n’y a pas de malaise au sein du parti des Houphouetistes, comme certains voudraient le faire croire. « Il n’y a pas de dissolution des structures du parti. Le directeur exécutif Adama Bictogo n’a pas été viré ni écarté de son poste. Au fait, le Président de la République a mis en place un Comité de réflexion, pour lui faire des propositions sur la restructuration du parti, afin de faire des réglages pour la suite des échéances. Les travaux dudit comité ont commencé et ils doivent aboutir à des reformes. A l’issue de cela, le Président Alassane Ouattara qui est également président du parti, décidera de la nouvelle ossature des structures et des membres qui devront les composer », a-t-il clarifié.

Abordant la question des prochaines élections, le Ministre Touré Mamadou a expliqué que, la priorité actuellement reste l’amélioration des conditions de vie des populations. « Nous sommes aujourd’hui préoccupés par l’action gouvernementale, par les solutions aux préoccupations des Ivoiriens. Les questions d’élections arriveront après. Mais pour l’heure, le gouvernement est préoccupé par les problèmes essentiels des populations que sont entre autres, l’accès à l’eau potable, l’école, l’emploi des jeunes, la sécurité etc. », soutient-il.

Boubakar Barry





publicité

FIL INFO

24 octobre 2021

Beni : 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

24 octobre 2021

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de prioriser ses profits

24 octobre 2021

Forte pluie à Abidjan : 14 victimes dont 6 morts ce vendredi

24 octobre 2021

Macky Sall plaide pour un fonds africain de promotion du Cinéma

24 octobre 2021

Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité