publicité

Societe

Imposition de la vaccination aux travailleurs au Bénin : la CSTB réaffirme son opposition

Publié le :

A l’occasion de la session ordinaire du Bureau directeur national de la Confédération syndicale des travailleurs du Bénin (CSTB) de ce vendredi 24 septembre 2021, le secrétaire général Kassa Mampo dans son discours d’ouverture a réexprimé la position de cette organisation syndicale par rapport à l’imposition de la vaccination anti-COVID faite par le gouvernement aux travailleurs. On retient que la CSTB a protesté et continue de protester contre l’imposition de la vaccination aux travailleurs.

Le secrétaire général de la CSTB, Kassa Mampo a rappelé qu’au Bénin, le gouvernement et certaines entreprises publiques et privés, en violation du droit sanitaire et du droit des travailleurs, « décident arbitrairement de faire licencier les travailleurs non vaccinés notamment à la santé alors que non seulement le protocole de traitement des malades atteints du Covid-19 s’est avéré efficace mais aussi les mesures barrières utiles surtout qu’il n’est pas prouvé qu’une personne vaccinée ne peut ni, être contaminée, ni transmettre le virus ».


Il relève le fait que des gouvernements tentent d’imposer arbitrairement aux travailleurs et aux peuples la vaccination contre la Covid-19 tout en dégageant « cyniquement » leur responsabilité quant aux conséquences néfastes qui découleraient éventuellement de ces vaccinations. Kassa Mampo fait remarquer que les vaccins sont d’autant plus incertains pour la santé de l’homme que certains pays comme le Japon et des pays d’Europe ont suspendu provisoirement l’utilisation des vaccins Moderna et Astrazeneca.


La CSTB continue de protester

C’est pourquoi la CSTB a protesté et continue de protester contre l’imposition de la vaccination aux travailleurs. La CSTB félicite les responsables syndicaux qui ont dénoncé l’imposition du vaccin aux travailleurs. Elle félicite particulièrement l’UNSTB, le SYNACEA-MAEP, les syndicats de l’intersyndicale de la santé et tous les travailleurs qui résistent contre l’imposition de la vaccination aux travailleurs. Pour Kassa Mampo, « l’exclusion de la délégation de la CSTB aux séances de la 1ère session ordinaire de la Commission de négociations Gouvernement/Confédérations Syndicales à cause du pass vaccinal est arbitraire ».

A l’en croire, cette décision, loin d’être une mesure sanitaire, cache quelque chose pour une commission qui regroupe seulement une trentaine de personne. Car, il estime que les mesures barrières pouvaient être respectées et les séances pouvaient se tenir sans problème. Toutefois, il rassure que, cette exclusion n’a pas empêché la CSTB de rappeler au gouvernement, les diverses revendications à satisfaire et qui sont connues de tous depuis très longtemps.

Prince Amassiko





publicité

FIL INFO

24 octobre 2021

Beni : 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

24 octobre 2021

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de prioriser ses profits

24 octobre 2021

Forte pluie à Abidjan : 14 victimes dont 6 morts ce vendredi

24 octobre 2021

Macky Sall plaide pour un fonds africain de promotion du Cinéma

24 octobre 2021

Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité