publicité

Economie

Foncier Urbain ivoirien : Vers un Système Intégré de Gestion pour accélérer la délivrance des actes administratifs

Publié le :

Le Premier ministre ivoirien Patrick Achi, a lancé le mercredi 18 août 2021 à la cité administrative au Plateau, le démarrage des activités du Système Intégré de Gestion du Foncier Urbain (SIGFU), qui vise à accélérer le processus de délivrance des actes administratifs et à sécuriser le foncier urbain.

C’était lors de la cérémonie d’inauguration du Centre de production du projet de simplification et de transformation digitale du foncier urbain de Côte d’Ivoire. « Nous voulons nous féliciter de l’avènement de ce projet extrêmement important pour le citoyen ivoirien. Comme nous l’avons déjà dit, dans la Vision 2030 du Président Alassane Ouattara, le service au citoyen est au cœur de cette politique (…) La Côte d’Ivoire franchit un pas de nouveau dans son développement, pour rentrer dans l’ère de la modernité, de la technologie et du digital », s’est réjoui Patrick Achi.

Pour le chef du gouvernement, les lenteurs dans l’accès aux informations et aux documents relatifs au foncier urbain, tels que l’Arrêté de Concession Définitive (ACD), le permis de construire ou les problèmes de fiabilisation et de sécurisation, vont être de vieux souvenirs, avec la mise en place du SIGFU. « On aura la possibilité d’accéder à l’évolution de l’information sur le processus d’acquisition d’un titre, dans un court délai. Cela va changer fondamentalement la donne non seulement pour le citoyen, mais également pour l’activité économique », a-t-il insisté.

A terme, selon le ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme, Bruno Koné, le SIGFU servira de socle commun à toutes les administrations foncières, en vue d’un traitement numérique des demandes d’actes administratifs, en particulier l’ACD. L’objectif étant dit-il, d’accroître les capacités actuelles de production de la chaîne foncière à 60 mille ACD pour la première année, et le porter à 100 mille ACD pour les prochaines années.

Financé à hauteur de 23 millions d’euros sous forme de prêt par le gouvernement français, la première phase de ce projet concernera le Grand Abidjan et Assinie, avant de se déporter à l'intérieur du pays.

Boubakar Barry




publicité

FIL INFO

2 mars 2024

Niger: une délégation bientôt dépêchée au Bénin selon Cotonou

2 mars 2024

Officiel : Paul Biya augmente encore les salaires des fonctionnaires

2 mars 2024

Bénin : Le Parlement rejette la révision constitutionnelle

2 mars 2024

Le Mali et la Russie discutent de la construction de centrales nucléaires et solaires, selon Bamako

2 mars 2024

Vers un report du procès de Trump pour sa gestion de documents classifiés



Fanico

Lamine KANE. 13 février 2024
Conte des faits renversants
Valer St Clair 9 février 2024
CAN : Non aux courses d'autorités sur la pelouse !
Dr. Yalamoussa Coulibaly 6 février 2024
Diversité de noms chez les Sénoufo
Emmanuel Koffi 17 janvier 2024
Lettre ouverte au Premier Ministre Robert Beugré Mambé

publicité