publicité

Politique

La cherté de la vie , la corruption, le blanchiment d’argent…Ado prend des mesures fortes

Publié le :

Flambée des prix sur les marchés de Côte d’Ivoire. Lutte contre la corruption, le blanchiment d’argent, le financement de terrorisme. Ce sont autant de sujets qui ont été abordés, hier, au Conseil des ministres qui s’est tenu à la Présidence.

Sur la flambée des prix, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, ministre de la Communication, des Médias et de la Francophonie a indiqué pendant son point-presse que le gouvernement a pris des premières. ‘’le Conseil a arrêté les mesures ci-après : la tenue de rencontres sectorielles avec les différents acteurs économiques, filière par filière, en vue de trouver des solutions afin de contenir les hausses de prix sur le panier de la ménagère ; l’encadrement des prix du riz, de l’huile de palme raffinée, de la viande de bœuf et de la farine ; le renforcement de la surveillance du marché notamment le contrôle de l’affichage des prix et des prix réglementés ; l’Intensification de la communication sur les prix et les actions menées dans le cadre de la lutte contre la vie chère ; la révision de la norme NI sur le pain en vue de la prise en compte des intrants locaux, notamment le manioc, le maïs et l’igname ; la facilitation du retour des bouviers qui convoient le bétail du Mali et du Burkina Faso vers la Côte d’Ivoire ; l’Installation de comités locaux de lutte contre la vie chère ; le renforcement de la lutte contre le racket sous toutes ses formes.’’, a-t-il indiqué. Ces mesures immédiates a-t-il ajouté, seront suivies de mesures structurelles qui devront permettre de consolider les acquis et de lutter de façon pérenne contre la vie chère en Côte d’Ivoire. Au cours du point-presse, le porte-parole du gouvernement a expliqué les origines des augmentations constatées sur les marchés. Celles-ci, ne sont pas spécifique à la Côte d’Ivoire. ‘’ En effet, les prix internationaux de la plupart des produits ont augmenté au deuxième semestre 2020 et ont encore marqué un fort rebond au premier semestre de 2021. De façon générale, le renchérissement des prix s’explique par des facteurs exogènes, notamment la forte demande internationale, le rationnement de l’offre et la hausse du coût du fret ainsi que de facteurs endogènes, à savoir la crise énergétique et la baisse saisonnière de l’offre locale’’, a-t-il fait savoir.

Le Conseil des ministres, a aussi parlé de la lutte contre la corruption, du blanchiment de capitaux, de financement de terrorisme. Le gouvernement a adopté un projet de loi qui porte création, compétence, organisation et fonctionnement du pôle pénal économique et financier. ‘’Le pôle pénal économique et financier, tel que prévu, est une juridiction correctionnelle de premier degré, spécialisée en matière de délinquance économique et financière. Il a pour mission de connaître des infractions économiques et financières d’une grande gravité ou d’une complexité particulière, ainsi que des infractions connexes. Il est doté à cet effet, d’unités spécialisées de police et de gendarmerie compétentes sur l’ensemble du territoire national. La création de cette juridiction spécialisée vise à mettre le cadre institutionnelle de la répression de la corruption et des infractions assimilées, du blanchiment de capitaux, du financement du terrorisme et des infractions financières connexes en cohérence avec les engagements internationaux de notre pays, notamment ceux issus de la Convention des Nations Unies contre la corruption et des divers autres instruments sous-régionaux et régionaux intervenus récemment pour prévenir et combattre au mieux ces infractions graves et complexes’’ a dit le ministre Amadou Coulibaly. Le porte-parole du gouvernement a également annoncé la fin du rationnement et pour les ménages et pour les industriels.

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

24 juillet 2021

Kidnappings à Lubumbashi : les autorités appellent les enfants à la vigilance

24 juillet 2021

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 23 juillet 2021, 87 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 375 échantillons prélevés soit 3,7 % de cas positifs, 69 guéris et 0 décès

24 juillet 2021

Air Afrique : Les ex-agents ivoiriens recevront leur argent le 15 août 2021

24 juillet 2021

La Chine dénonce le « manque de respect » de l’OMS

24 juillet 2021

Des suspects du projet d’assassinat contre le président malgache sont d’origine française



Fanico

Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !
André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?

publicité