publicité

Societe

Burkina Faso : La dépouille mortelle d’Assimi Kouanda est arrivée à Ouagadougou

Publié le :

La dépouille mortelle d’Assimi Kouanda, dont le décès est survenu le 1er juin 2021 à Abidjan, a été rapatriée à Ouagadougou ce mardi 8 juin 2021.

De l’aéroport à la mosquée de Bogodo, les membres de la famille biologique, politique et d’autres partis politiques sont venus accueillir le corps et rendre hommage au défunt.

Achille Tapsoba, député CDP

C’est d’ailleurs, le cas du député du CDP Achille Tapsoba qui a rappelé que le défunt a dirigé l’ancien parti au pouvoir de 2012 jusqu’à la chute du régime Compaoré. “Les circonstances politiques l’ont amené à aller en exil en Côte d’Ivoire auprès de notre camarade et fondateur, le président Blaise Compaoré. Nous avons souhaité qu’il revienne au Burkina Faso autrement que par cette forme qui nous met tous dans l’émoi. Qu’il revienne dans son pays, qu’il contribue à la construction de la nation comme lui l’avait souhaité. Et malheureusement, Dieu en a décidé autrement. Et nous sommes aujourd’hui venus l’accompagner, accompagner sa famille et traduire notre solidarité. Et dans un esprit de camaraderie dire au camarade Assimi Kouanda que son œuvre au niveau du CDP sera toujours poursuivie“, a-t-il dit.

Yaya Zoungrana, député du CDP

Un autre député du CDP, Yaya Zoungrana dit garder de bons souvenirs du défunt avec qui, ils ont grandi ensemble. “Nous prions non seulement que Dieu garde sa descendance mais lui accorde le bon repos, parce qu’il a beaucoup travaillé pour ce pays“, a-t-il ajouté.

Les membres de la famille du défunt à la mosquée de Bogodo où la dépouille mortelle a été exposée

Le président de la fédération des associations islamiques du Burkina (FAIB), El Hadj Oumarou Zoungrana déplore la disparition de l’homme et dit avoir perdu un frère. “Je suis là ce soir pour accueillir le corps de notre frère, El Hadj Assimi Kouanda qui est décédé en Côte d’Ivoire. Dieu est le maître de tout. Chacun a son temps et son temps à lui qui est arrivé. Nous demandons à Allah de le pardonner de tous ces péchés et d’assister sa famille”, a-t-il souhaité.

Le corps du défunt a été accueilli à sa descente de l’avion par sa famille biologique, politique, les membres du gouvernement et les membres d’autres partis politiques. Le cortège qui partait pour la mosquée de Bogodo où le corps a été exposé avant d’être transféré à la morgue a fait une escale au siège du CDP sis sur l’avenue N’kwamé Kruma où l’hymne du parti a été entonné par ses camarades.

Le programme des obsèques et l’inhumation sera communiqué ultérieurement, selon la famille du défunt.


Fidèle à son mentor Blaise Compaoré, Assimi Kouanda est décédé le 1er juin 2021 en plein exil en Côte d’Ivoire à l’âge de 65 ans. Il a été très proche de l’ancien président Blaise Compaoré qu’il a servi comme directeur de cabinet puis secrétaire exécutif de l’ancien parti au pouvoir (CDP) jusqu’à l’insurrection populaire des 30 et 31 octobre 2014 qui mettait fin au régime Compaoré.

Il meurt alors que le gouvernement actuel a engrangé un processus de réconciliation nationale où il a d’ailleurs appelé au retour des exilés politiques, tout en précisant que celui qui a un litige en justice devra répondre de ses actes.

Willy SAGBE





publicité

FIL INFO

20 juin 2021

Un carambolage tue 10 personnes, dont neuf enfants, en Alabama

20 juin 2021

Libye : Haftar ferme la frontière algérienne

20 juin 2021

Religion: Laurent Gbagbo devient catholique militant, le cardinal Kutwa lui confie une mission

20 juin 2021

Un haut cadre de l’État islamique au Grand Sahara tué par les forces spéciales françaises

20 juin 2021

RDC : Félix Tshisekedi séjourne de nouveau à Goma



Fanico

Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !

publicité