publicité

Internationale

Patrice Talon : « Ce mandat sera hautement social »

Publié le :

Le second mandat de Patrice Talon est placé sous le signe du social. C’est ce qu’a annoncé le président de la République lors de son discours d’investiture ce dimanche 23 mai 2021 au stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Après un premier mandat au cours duquel il a demandé de serrer les ceintures et que certains béninois ont taxé d’‘’antisocial’’, le chef de l’Etat semble résolu à faire les choses autrement. Il compte bien mener les plus de projets sociaux pour impacter de façon individuelle, les Béninois.


«Ce mandat sera donc hautement social », a lancé Patrice Talon dans son discours d’investiture ce dimanche 23 mai 2021. Une manière d’annoncer que ce quinquennat qu’il débute est celui au cours duquel les béninois vont desserrer les ceintures. Il précise que toutes les mesures au cœur du quinquennat 2021-2026 vont être source de richesse et d’emplois. Il indique que la devise des béninois devrait être désormais, «Liberté, démocratie et bonne gouvernance ».


« AGBONNON »

Pour lui cette devise définit le crédo qui sera le sien tout au cours du mandat, «c’est-à-dire le bien-être de chacun, en particulier celui des plus vulnérables d’entre nous ». Car, «mon souhait en ce qui me concerne personnellement, c’est qu’il soit établi à la fin du mandat, que j’ai donné le meilleur de moi-même pour notre satisfaction commune et que véritablement je mérite d’être appelé « AGBONNON » ».

Prince Amassiko




publicité

FIL INFO

20 juin 2021

Un carambolage tue 10 personnes, dont neuf enfants, en Alabama

20 juin 2021

Libye : Haftar ferme la frontière algérienne

20 juin 2021

Religion: Laurent Gbagbo devient catholique militant, le cardinal Kutwa lui confie une mission

20 juin 2021

Un haut cadre de l’État islamique au Grand Sahara tué par les forces spéciales françaises

20 juin 2021

RDC : Félix Tshisekedi séjourne de nouveau à Goma



Fanico

Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !

publicité