publicité

Politique

Côte d’Ivoire . Conseil national de sécurité : Plus de sensibilisation pour plus de vaccinés contre la Covid 19

Publié le :

Le Président de la République Alassane Ouattara, a présidé le jeudi 29 mai 2021 au Palais Présidentiel, une réunion du Conseil national de sécurité (Cns). Comme d’habitude plusieurs questions relatives à la sécurité tous azimuts des populations ont été abordées. Ainsi, relativement à la situation de la pandémie du Coronavirus, le ministre de la Santé a fait un point sur l’évolution de la maladie . Ainsi, la Côte d’Ivoire dénombrait à la date du mercredi 28 avril 2021, 45 943 cas confirmés de la Covid-19 dont 45 469 guéris, 286 décès et 188 cas actifs. Au niveau de la campagne de vaccination, c’est 118 875 doses de vaccins qui ont été administrées du 1er mars au 25 avril 2021. Ce qui correspond à une moyenne de 4000 vaccinés par jour.Tout en se félicitant de l’augmentation du nombre de vaccinés par jour, le Conseil national de sécurité note que ce taux est relativement faible, au regard des ambitions et de la disponibilité des vaccins. Pour cela, le Cns a instruit le ministre en charge de la Santé, en coordination avec les autres Ministères concernés, de prendre les mesures idoines, pour améliorer le taux de couverture vaccinale avec notamment, la mise en œuvre d’un plan de communication et de sensibilisation intensive, surtout dans le grand Abidjan qui représente à ce jour, 95% des cas

Au cours de cette rencontre, le Chef de l’Etat a félicité les Forces de Défense et de Sécurité (Fds), pour leur vaillante riposte, face aux différentes attaques qu’ils ont subies ces dernières semaines, et les encouragent à redoubler de vigilance.

Selon le Conseil, le bilan des attaques de Kafolo et Kolobougou au Nord de la Côte d’Ivoire, et de N’dotré à Abidjan dans la commune d’Abobo, fait état de 6 morts, 1 blessé et 17 personnes suspectes interpellées dans le rang des assaillants. Ainsi que 3 morts et 9 blessés du côté des forces loyalistes.

Toujours au titre de la situation sécuritaire, le Conseil national de Sécurité indique une augmentation du nombre d’accidents graves de la voie publique, qui ont occasionné d’importantes pertes en vie humaine. Avec pour le seul mois d’avril 2021, 78 accidents graves ayant causé la mort de 126 personnes et fait 244 blessés.

Aussi, le Conseil national de sécurité a pris note des mesures conservatoires arrêtées par le Ministère des Transports, qui consiste en la suspension des inspecteurs du permis de conduire et leur remplacement par des gendarmes, sur une période de 3 mois.

Le Président de la République a, dans ce cadre, instruit le ministre de la Défense à l’effet de prendre toutes les dispositions utiles, pour la mise à disposition effective et immédiate de ces gendarmes. Ainsi que le Premier ministre pour l’organisation de réunions interministérielles, pour déterminer toutes les causes des accidents de la voie publique, et proposer dans de meilleurs délais, des mesures idoines pour remédier à cette situation.

Boubakar Barry




publicité

FIL INFO

12 mai 2021

Tanitoluwa Adewumi : le nigérian de 10 ans devient « maître national » des échecs aux USA

12 mai 2021

Côte d’Ivoire.Ce mardi 11 mai 2021, 41 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 884 échantillons prélevés soit 2,2 % de cas positifs, 36 guéris et 1 décès.

12 mai 2021

Casamance : les militaires démentent avoir eu un accrochage avec des individus armés

12 mai 2021

Côte d’Ivoire : La communauté musulmane célèbre la fête du Ramadan, ce mercredi 12 mai 2021

12 mai 2021

Kalemie : au moins 10 morts dans l’attaque de deux villages de Nyunzu par les Twa



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité