publicité

Societe

Paix : Le COSIM organise des prières pour la paix en Côte d’Ivoire

Publié le :


Le Conseil Supérieur des Imams de Côte d’Ivoire et des Affaires Islamiques (COSIM) a organisé une cérémonie de lancement des prières en faveur de la paix en Côte d’Ivoire, le mardi 06 avril 2021.


La cérémonie de lancement s’est déroulée dans l’enceinte de la mosquée de l’avenue 8 à Treichville. Etaient présents le Cheik Ali Ouattara, représentant du Aïman Traoré Mamadou, Président du COSIM, l’Imam Diakité Ousmane, Secrétaire Exécutif National du COSIM et de bien d’autres imams et membres de cette organisation islamique.


Il s’est agi à l’occasion de cette cérémonie pour le COSIM de donner acte à la demande faite par la Première Dame à l’ensemble des confessions religieuses du pays, le 1er avril dernier, lors de la cérémonie de distribution de vivres à la communauté chrétienne, d’organiser des cérémonies de prières pour la paix en Côte d’Ivoire. Ainsi, à quelques jours du début du mois du Ramadan, mois saint pour l’Islam, le COSIM a décidé d’organiser des prières pour invoquer et d’intercession auprès de Dieu afin qu’il étende sa main protectrice sur le pays.


Cette cérémonie sera organisée dans cinq (05) autres localités du pays à savoir Korhogo, Bouaké, Bondoukou, Séguéla et Odienné.


Imam Ousmane Diakité, secrétaire exécutive national du COSIM, a bien voulu donner le sens de cette cérémonie lors de sa prise de parole.

«C’est sur instruction du cheick Aïman Traoré Mamadou, guide de la communauté musulmane que les Imams organisent cette lecture. Je voudrais préciser que c’est la demande de la Première Dame Madame Dominique Ouattara qui a constaté que nous sommes dans une période hautement spirituelle. Nous venons de finir la Pâques. Bientôt nous allons rentrer dans le Ramadan. C’est donc une sainte période favorable aux bénédictions et pour les activités spirituelles. Donc la Première Dame a demandé aux guides religieux de prier dans leur ensemble parce que la Côte d’Ivoire est durement éprouvée depuis quelques temps. Il y a eu des décès connus et inconnus. La Covid-19 fait en ce moment un retour en force. Et d’autres épreuves encore ont secoué les ivoiriens. Elle a donc demandé que nous priions. L’invocation de Dieu est la raison d’être des Imams. C’est pourquoi nous avons organisé cette lecture du saint Coran avec les bénédictions afin que Dieu répande sa grâce sur la Côte d’Ivoire. Nous prions pour la Côte d’Ivoire, ainsi que pour tous les ivoiriens, pour aussi les autorités avec leur tête le Président de la République. Parce que nous savons qu’il a été personnellement beaucoup éprouvé. Que Dieu nous donne nous tous et à lui, le Président, la force de supporter les épreuves et la force et la sagesse de continuer l’œuvre de développement. Enfin que la Côte d’Ivoire soit un pays où il fait bon vivre. Voilà le sens de cette prière », a-t-il expliqué.

Notons que la lecture du saint Coran et des bénédictions ont été faites pour le pays au cours de cette cérémonie.





publicité

FIL INFO

11 avril 2021

Cameroun . Chief Fon Victor Mukete, 103 ans, s'en est allé !

11 avril 2021

Côte d’Ivoire.Ce samedi 10 Avril 2021, 56 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 902 échantillons prélevés soit 1,9 % de cas positifs, 276 guéris et 1 décès.

11 avril 2021

Les autorités maliennes ont décidé vendredi de suspendre toutes les festivités et manifestations et de fermer tous les lieux de loisirs pendant deux semaines en raison d’une progression “inquiétante” du Covid-19.

11 avril 2021

Ituri : environ 2 millions de déplacés vivent sans assistance humanitaire dans 65 sites, alerte la société civile

11 avril 2021

L’ONUSIDA pose les jalons pour éradiquer le sida d’ici 2030



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité