publicité

Politique

Le commando de Patrick Achi pour réaliser ‘’La Côte d’Ivoire solidaire’’

Publié le :

37 ministres, dont trois ministre d’Etat, et 4 secrétaires d’Etat forment la nouvelle équipe gouvernementale. On note 18 sortants et 13 rentrants. Voici l’ossature du nouveau gouvernement. Dans l’ordre protocolaire, on a depuis, hier : Kandia Kamissoko Camara auparavant, ministre de l’Education nationale, de l’Enseignement technique et de la Formation professionnelle est ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora. Sa détermination et son ardeur au travail seront ses atouts pour réussir dans cette nouvelle mission. 

Téné Birahima Ouattara est le nouveau ministre d’Etat, ministre de la Défense. C’est aussi, le premier nouveau visage du gouvernement Patrick Achi. 

L’autre homme fort du gouvernement, c’est Kobenan Adjoumani Kouassi. Le ministre de l’Agriculture et du développement rural a vu s’ajouter sur département le prestigieux termes, ministre d’Etat. Le nouveau ministre d’Etat, ministre de l’Agriculture et du développement durable, n’est plus à présenter. Jean Sansan Kambilé a gardé le maroquin des Gardes des sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l’homme. Le général Vagondo Diomandé continuera gérer le ministère de l’Intérieur et de la Sécurité. Alain Richard Donwahi a été maintenu au poste de ministre des Eaux et forêts. Nialé Kaba a toujours en main le ministère du Plan et du développement. Le secteur des Transports est toujours l’affaire d’Amadou Koné. Adama Coulibaly demeure ministre de l’Economie et des Finances. Anne Désirée Ouloto a quitté le ministère de l’Assainissement et de la Salubrité pour le ministère de la Fonction publique et de la Modernisation de l’administration. Bruno Koné conserve le portefeuille de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme. Moussa Sanogo est toujours le détenteur du ministère du Budget et du Portefeuille de l’Etat. Laurent Tchagba continuera sa tâche à la tête du ministère de l’Hydraulique. Amédé Kouakou est resté à son poste. Il s’occupe de l’Equipement et de l’Entretien routier. 

Mariatou Koné hérite du grand ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation. C’est une promotion pour cette dame qui a montré de grandes aptitude dans la gestion des choses de l’Etat. Il a démontré son savoir au Programme national de cohésion social (Pncs) et à la tête des ministères qu’elle a occupés. Elle a été ministre de la Solidarité de la Cohésion sociale et de l’indemnisation des victimes. Elle a également occupé le maroquin de la Femme, de la protection de l’enfant et de la solidarité, avant d’atterrir au ministère de la Solidarité, de la Cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté. Bertin Kouadio Konan, l’ancien président de la Jpdci-Rda, candidat à la présidentielle d’octobre 2020 occupe toujours le ministère de la Réconciliation avec en plus le volet de la Cohésion nationale.

 Souleyme Diarrassouba, le nouveau député de Yamoussoukro a gardé son portefeuille du Commerce et de l’Industrie. Le ministère des Sports, change de dénomination et devient ministère de la Promotion des sports et du développement de l’Economie sportive. Ce département est entre les mains de Paulin Claude Danho. Amadou Coulibaly, plus connu sous les noms ‘’Am’C’’ est l’un des nouveaux visages, le deuxième du gouvernement de Jérôme Patrick Achi. Pour ses premiers pas dans le gouvernement, il se voit confier un grand ministère. Celui de la Communication, des Médias et de la Francophonie. Mais l’homme n’est pas un novice dans la gestion de la chose publique. Il était déjà en poste à la présidence avant de son s’occuper des relations extérieures. A ce poste, il aussi pris part à plusieurs missions pour assurer la sécurité des Ivoiriens. En outre dans le domaine de la Communication, il est bien connu de tous les hommes de médias. C’est lui le nouveau porte-parole du gouvernement. Mamadou Touré reste dans le gouvernement. Il est ministre de la Promotion, de la Jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du service civique. Il est le porte-parole adjoint du gouvernement. Emmanuel Essis a été aussi maintenu dans l’équipe gouvernementale. Il s’occupera du ministère de la Promotion de l’Investissement et du développement du secteur privé. Anoblé Félix a vu son ministère s’étendre. Il est désormais, ministère de la Promotion des Pme, de l’Artisanat et de la transformation du secteur informel. Sidi Touré, ancien ministre de la Communication et des Médias, a été affecté à la tête du ministère des Ressources animales et Halieutiques. 

Siandou Fofana a gardé son poste de ministre du Tourisme et des Loisirs. 

Epiphane Zoro Bi Ballo est le ministre de la Promotion de la Bonne gouvernance, du renforcement des capacités et de la lutte contre la corruption. Roger Félix Adom est désormais le ministre de l’Economie numérique, des Télécommunications et de l’innovation. L’homme est dans ses eaux. Ses forces seront décuplées. Il apportera sa touche à ce ministère. Adama Diawara est sans surprise demeurer à son poste. Il est le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique. Homme affable, discret et courtois, on n’a pas entendu depuis qu’il est à ce poste des déclarations fracassantes d’enseignants du supérieur annonçant une grève. C’est donc tout naturel qu’on le reconduise à son poste. Pierre Dimba est le troisième nouveau visage du gouvernement. On l’a connu grand constructeur de routes à la tête de l’Ageroute, où il était Directeur général. Aujourd’hui, il doit mettre son expertise dans le secteur de la santé. C’est lui le nouveau ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle. Certains sont surpris par cette nomination, surtout que l’homme n’est pas un spécialiste de la santé. Pierre Dimba arrive à la tête de ce ministère dans un moment où la Côte d’Ivoire a besoin de nombreuses infrastructures au niveau de la santé. Il vient donc avec sa fougue de bâtisseur. Le quatrième nouveau visage du gouvernement, c’est Thomas Camara. Le Directeur général de la Société ivoirienne de raffinage est le nouveau ministre des Mines, du Pétrole et de l’Energie. Comme on peut le constater, l’homme est dans son domaine. Bouaké Fofana, directeur général de la Société ivoirienne de construction et de gestion immobilière (Sicogi) aura désormais en main le maroquin de l’Assainissement et de la Salubrité. 

Il remplace Anne Désirée Ouloto qui a fait ses preuves dans ce secteur. Il est le cinquième nouveau visage. De secrétaire d’Etat à ministre, Myss Belmonde Dogo a franchi une marche des escaliers. Il est depuis, hier, ministre de la Solidarité et de la Lutte contre la pauvreté. Adama Kamara sixième nouveau visage du gouvernement est le nouveau ministre de l’Emploi et de la Protection sociale. Le septième nouveau visage est Nasseneba Touré. La directrice générale de Côte d’Ivoire tourisme est désormais ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant. Le huitième, c’est Koffi N’Guessan. Le directeur général de l’Inphb, dirige désormais, le ministère de l’Enseignement technique, de la Formation professionnelle et de l’apprentissage. Il a réalisé de belles choses dans sa fonction. La neuvième nouvelle personnalité à faire son entrée dans le gouvernement, c’est Arlette Badou N’Guessan Kouamé. La maire d’Arrah est désormais la ministre de la Culture et de l’industrie des arts et du spectacle. Le dixième nouveau visage est Jean-Luc Assi, ministre de l’Environnement et du développement durable. C’est un visage qui n’est pas inconnu, mais dans le gouvernement si. C’est la onzième nouvelle personnalité. Alcide Djédjé est ministre auprès du ministre d’Etat, ministre des Affaires étrangères, de l’Intégration africaine et de la Diaspora.

N'Guessan Koffi Lataille a été maintenu dans sa fonction de secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Construction, du Logement et de l’Urbanisme. Célestin Serey Doh est la douzième personnalité qui rentre dans le gouvernement. Il est le secrétaire d’Etat auprès du ministre des Transports, chargé des Affaires maritimes. La treizième c’est Clarisse Kayo Mahi, qui est la secrétaire d’Etat auprès du ministre de l’Emploi et de la protection sociale, chargée de la protection sociale.

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

11 avril 2021

Cameroun . Chief Fon Victor Mukete, 103 ans, s'en est allé !

11 avril 2021

Côte d’Ivoire.Ce samedi 10 Avril 2021, 56 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 902 échantillons prélevés soit 1,9 % de cas positifs, 276 guéris et 1 décès.

11 avril 2021

Les autorités maliennes ont décidé vendredi de suspendre toutes les festivités et manifestations et de fermer tous les lieux de loisirs pendant deux semaines en raison d’une progression “inquiétante” du Covid-19.

11 avril 2021

Ituri : environ 2 millions de déplacés vivent sans assistance humanitaire dans 65 sites, alerte la société civile

11 avril 2021

L’ONUSIDA pose les jalons pour éradiquer le sida d’ici 2030



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité