publicité

Economie

Côte d’Ivoire .Mangue : Le kilo passe de 195 à 200 F CFA

Publié le :

Pour la campagne 2021, le prix de la caisse de mangue bord champ est de 2 400 F CFA contre 2 350 F CFA en 2020. Le prix du kilo de mangue, au centre de conditionnement est de 200 F CFA contre 195 F CFA pour la dernière campagne. La date de l’ouverture de la nouvelle campagne est fixée au lundi 5 avril 2021. Ces décisions ont été annoncées après une concertation entre le Conseil d’administration de l’Organisation interprofessionnelle de la mangue et les représentants des collèges des producteurs, commerçants et prestataires de conditionnement ainsi que le coordinateur du projet « Partner Africa » de la Fédération allemande du commerce à l’exportation (Bedex), le 20 mars 2021, dans un hôtel de la capitale de la région du Poro.

A titre de rappel, les volumes exportés ont régressé à 26 244 tonnes en 2020 contre 40 426 tonnes en 2019, occasionnant ainsi une perte sèche d’un milliard de francs CFA sur l’exportation de la mangue et ce, du fait des répercussions négatives du Covid-19. La nouvelle campagne s’ouvre sur fond de résurgence du coronavirus et de la reconduction progressive des dispositions sécuritaires en Europe et ailleurs dans le monde. Le président de l’Inter-Mangue en a une claire conscience : « Nous devons êtrevigilants, résilients par rapport à la pandémie du Covid-19 (…) Nous entendons mettre en place les mesure barrières et autres consignes sanitaires édictées par le gouvernement en vue de contrer ladite maladie. Par ailleurs, nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour sauvegarder les emplois des uns et des autres », rassure Pascal Nembelessini Silué.

Il n’a pas oublié l’aspect qualité : « Je souhaiterais que les acteurs puissent exprimer leur plus grande maîtrise de la culture et des métiers d’exportation et de production (…) qu’ils puissent démontrer leur capacité de produire et de commercialiser des mangues de qualité pour l’image de la Côte d’Ivoire sur le marché international et aussi de maîtriser les prix à l’exportation. »

Le président de l’Inter-Mangue s’est également appesanti sur la question du respect des prix fixés. « Nous entendons faire en sorte que tous les acteurs puissent vivre du fruit de leur labeur. C’est pourquoi, nous voulons compter sur la bonne foi des uns et des autres, mais aussi sur le sens de la responsabilité des acteurs », indique le premier responsable national de la filière.

L’état des cotisations des collèges, les doléances des transformateurs, le respect des prix fixés par l’Inter-Mangue dans les centres de conditionnement, le contrôle phytosanitaire, la rencontre avec les autorités de la police régionale et autres points ont été abordés par les participants.


Batchêba Ouattara





publicité

FIL INFO

23 juin 2021

Beni : 3500 enfants bénéficient de leurs actes de naissance

23 juin 2021

Entreprises africaines : Le G7 injecte près de 80 milliards de dollars

23 juin 2021

Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

23 juin 2021

Ouragahio: : Un gigantesque édifice en construction pour les enfants orphelins.

23 juin 2021

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako



Fanico

André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!

publicité