publicité

Economie

Achat de l’énergie électrique : 30 acteurs du secteur, issus de cinq pays africains à Abidjan

Publié le :

Permettre aux acteurs du secteur de l’électricité issus de la Côte d’Ivoire, du Sénégal du Burkina Faso, du Congo Brazzaville et de la Guinée Conakry, de maitriser les rouages de l’analyse des contrats d’achats d’énergie. Tel est l’objectif de la 1ere édition de la formation qualifiante pour l’analyse des contrats d’achats d’énergie, que l’Autorité nationale de régulation du secteur de l’électricité de Côte d’Ivoire (Anare-ci) a ouvert le lundi 22 mars 2021, au siège de la Confédération générale des entreprises de Côte d’Ivoire (Cgeci). Et ce, à l’attention d’une trentaine de personnes du secteur provenant des cinq pays africains précités.

« La formation sur ‘’l’analyse des contrats d’achat d’énergie’’ est de la plus haute importance, tant il est vrai que les besoins en matière d’offre d’énergie invitent à recourir aux contrats d’achats d’énergie, notamment avec les Producteurs indépendants d’électricité en Afrique subsaharienne », affirme Hippolyte Ebagnitchie, directeur général de l’Anare-ci , à l’ouverture de ce séminaire. Il ajoute : « ce recours ne peut se faire efficacement qu’avec la présence de cadres rompus aux mécanismes complexes associés à la régulation des marchés de l’énergie. Je crois donc fermement que cette formation sur ‘’l’analyse des contrats d’achats d’énergie’’ contribuera à l’amélioration des compétences de nos cadres en charge d’un tel sujet extrêmement sensible, pour nos économies africaines ».

A la suite du directeur général de l’Anare-ci, Dr Flavien Tchapga, coordonnateur de la formation, a souligné que la formation se présente comme un formidable accompagnement devant permettre aux participants de maitriser les dimensions financière, juridique, économique, technique du module objet de cette formation. Il a promis que les formateurs vont s’atteler à ce que les séminaristes soient bien formés.

Intervenant par vidéo-conférence, François Leveque, Professeur d’économie à l’école de Mines de Paris, le référent scientifique de la formation, a pour sa part invité les participants à suivre la formation avec attention. En ce sens que, l’expertise qu’ils vont acquérir permettra aux entreprises qui les emploient de gagner de l’argent. A noter ce séminaire prend fin vendredi.

Junior Jeremy







publicité

FIL INFO

23 juin 2021

Beni : 3500 enfants bénéficient de leurs actes de naissance

23 juin 2021

Entreprises africaines : Le G7 injecte près de 80 milliards de dollars

23 juin 2021

Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

23 juin 2021

Ouragahio: : Un gigantesque édifice en construction pour les enfants orphelins.

23 juin 2021

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako



Fanico

André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!

publicité