publicité

Culture

Côte d’Ivoire. Rentabilité des entreprises : La Chaire UNESCO ‘’Eau, Femmes et Pouvoirs de Décisions ’’ lance le label ‘’GECE’’

Publié le :

Mettre à la disposition du secteur privé un dispositif efficace de labellisation pour l’aider à amorcer et à accélérer véritablement son développement. Voilà défini, l’objectif du label dénommé ‘’Genre et compétitivité des entreprises’’ (GECE), conçu par la CHAIRE UNESCO ‘’EAU, FEMMES ET POUVOIRS DE DECISIONS’’. Il a été officiellement présenté le jeudi 18 février 2021 dans les locaux de la Chambre de commerce et d’industrie de Côte d’Ivoire (CCC-CI) par la titulaire de cette institution, Mme Euphrasie Kouassi Yao. Intervenant devant certaines personnalités telles que Mme KOUASSI Olga, directrice générale du Bureau Normes Audit (BNA), TOURE Faman, président de la CCICI, et bien d’autres, la titulaire de la CHAIRE UNESCO ‘’EAU, FEMMES ET POUVOIRS DE DECISIONS’’ a exposé les avantages qu’il y a, à recourir au GECE. « La labellisation GECE donnera l'occasion aux acteurs des différents secteurs de refléter une image positive en vue de toucher une clientèle exigeante en raison de leur engagement, en faveur de la communauté. En mettant en pratique les recommandations de l’approche Genre et Performance, les entreprises gagnent en visibilité et en notoriété, aussi bien sur le marché local, qu’international. Grâce à cette notoriété, elles peuvent toucher une cible plus large et être la marque préférée des consommateurs. Concernant la rentabilité, qu’elle soit économique, financière ou commerciale, le label GECE, va contribuer à renforcer la capacité de résistance de vos entreprises, à l’incertitude des marchés et concrétiser ainsi, un développement durable ».

Mme Euphrasie Yao a par ailleurs indiqué que, le GECE donnera aussi l’occasion « d’identifier des opportunités d’affaires non encore envisagées, en raison de la compréhension spécifique, qu’elle permet, des géographies et environnements ».

Mieux, le GECE « ouvrira aux Objectifs de Développement durable (ODD) qui sont au cœur de toutes les actions, politiques et programmes internationaux ».

Pour conclure, Mme Euphrasie déclarera : « je voudrais vivement encourager les entreprises à s'approprier le Label « Genre et Compétitivité des Entreprises » pour voir émerger des entreprises plus fortes, plus résilientes, plus compétitives, plus rentables, plus équitables, plus inclusives, et bénéficiant d'une image de marque puissante et dynamique ».


Junior Jeremy







publicité

FIL INFO

23 juin 2021

Beni : 3500 enfants bénéficient de leurs actes de naissance

23 juin 2021

Entreprises africaines : Le G7 injecte près de 80 milliards de dollars

23 juin 2021

Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

23 juin 2021

Ouragahio: : Un gigantesque édifice en construction pour les enfants orphelins.

23 juin 2021

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako



Fanico

André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!

publicité