publicité

Culture

Recherche scientifique: Le Prof Bakayoko-Ly Ramata a l'initiative de la première unité industrielle de phytomédicaments en Côte d'Ivoire

Publié le :

La ministre de la Femme, de la Famille et de l’Enfant, le Prof. Bakayoko-Ly Ramata, a reçu, le 11 février dernier, à son cabinet, le secrétaire général du Conseil africain et malgache pour l'enseignement supérieur (CAMES), le Prof. Bertrand Mbatchi.

Au cours de la rencontre, il a évoqué l’état d’avancement de la création, à l’Université Félix Houphouët-Boigny (UFHB), de la première unité industrielle pilote de recherche et de fabrication de phytomédicaments en Côte d’Ivoire ou Phytomed-CI. Projet dont l'initiative revient à la ministre Bakayoko-Ly Ramata, qui, en sa qualité de chercheur a décidé, avec une équipe de professionnels aguerris, d'installer cette unité pour contribuer à l'avancée de la recherche en Côte d'Ivoire.


Phytomed-CI envisage mettre à la disposition de nos populations des médicaments essentiels à base de plantes médicinales, pour un traitement complémentaire et/ou alternatif de certaines pathologies aiguës ou chroniques. Pour la pérennisation de l’approvisionnement en plantes médicinales, un projet de domestication desdites plantes est aussi en cours. Au final, la réussite de Phytomed-CI, contribuera à l’émergence d’une phyto-industrie locale susceptible d’assurer un approvisionnement en médicaments de qualité et à coût abordable. Actuellement, l’unité de production est opérationnelle et se trouve en attente d’être inaugurée.

« Dans l’optique de valoriser nos plantes médicinales, il a été créé une unité pilote de recherche et de fabrication de Phytomédicaments au sein de l’UFHB, dénommée Phytomed-CI. Cette unité pilote permettra de produire des médicaments de catégorie 2, selon la classification de l’OMS », précise le Prof Bakayoko-Ly à propos de l’organisation et des objectifs de Phytomed-CI

Phytomed-CI est piloté et animé par un comité de pilotage présidé par le Prof Bakayoko-Ly accompagné d’équipes de chercheurs des UFRs de Santé et de Biosciences . Le Président de l’Université FHB, le Pr Ballo Zié en assure la supervision.

Le but de la création de cette unité pilote suivant les normes de Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) de l’OMS, est de contribuer à l’atteinte de l’un des objectifs de la loi ivoirienne de 2015 relative à la promotion de la médecine traditionnelle ainsi qu’à l’accompagnement de la couverture maladie universelle (CMU) par son approvisionnement en médicaments essentiels de qualité. Cette unité est de fait, une concrétisation de la politique de valorisation des plantes médicinales nationales et de la pharmacopée prônée d’une part par l’OOAS et d’autre part, par le CAMES à travers son programme thématique de recherche " Pharmacopée et Médecine Traditionnelles Africaines."

Ministère



publicité

FIL INFO

23 juin 2021

Beni : 3500 enfants bénéficient de leurs actes de naissance

23 juin 2021

Entreprises africaines : Le G7 injecte près de 80 milliards de dollars

23 juin 2021

Des pays africains face à une vague meurtrière du Covid-19

23 juin 2021

Ouragahio: : Un gigantesque édifice en construction pour les enfants orphelins.

23 juin 2021

Mali : Manifestation contre la vie chère, hier, à Bamako



Fanico

André Silver Konan 23 juin 2021
Divorce de Gbagbo et Simone : "S’il y a bien un camp qui doit se frotter les mains, c’est bien le pouvoir RHDP"
Michel Tagne Foko 10 juin 2021
« Claude est mort. »
Mandiaye Gaye 5 juin 2021
Une Société civile, pourquoi faire si elle n’est pas au service des déshérités?
Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!

publicité