publicité

Politique

Conseil des ministres : Voici les fortes décisions prises par Alassane Ouattara

Publié le :

Du Conseil des ministres du mercredi 3 février 2021, tenu au Palais présidentiel, sous la présidence du Chef de l’Etat, Alassane Ouattara, on peut retenir quatre grands points. La construction d’infrastructures, la sécurisation des Ivoiriens, les législatives 2021 et la lutte contre la Covid-19

Sur le premier point, le gouvernement a décidé de la construction de 11 pont métallique. ‘’Le Conseil a adopté un décret portant ratification de l’Accord de prêt N° 145/AP/LA/ BIDC/EBID/08/2020 d’un montant total de vingt-cinq millions (25 000 000) de dollars US, soit environ quatorze milliards huit cent cinquante millions (14 850 000 000) de francs CFA, conclu le 22 décembre 2020, entre la Banque d’Investissement et de Développement de la CEDEAO (BIDC) et la République de Côte d’Ivoire, en vue du financement partiel du projet de construction de onze (11) ponts métalliques en République de Côte d’Ivoire’’, lit-on dans le communiqué qui a sanctionné la rencontre du mercredi. Selon le porte-parole du gouvernement, le ministre de la Communication et des Médias, qui a fait lecture de ce communiqué, Sidi Touré, ‘’Ce projet vise principalement à faciliter, aux populations se trouvant dans les zones de culture, l’accès aux structures administratives ainsi qu’aux infrastructures de soin et d’éducation implantées dans les différentes localités. Il s’agit, plus précisément, de favoriser l’accès des populations rurales aux infrastructures socio-économiques de base et d’accroître leurs revenus à travers l’augmentation de leurs productions agricoles et la facilitation de l’évacuation des produits vers les centres de commercialisation ou d’exportation’’. Les localités concernées sont : Agboville, Daloa, Danané, Issia, Kaniasso, Kong, Korhogo, Minignan, San-Pedro et Vavoua.

Le deuxième point est relatif à la sécurité des Ivoiriens. Le gouvernement a adopté un décret portant création de l’Ecole de police de Korhogo. C’est la deuxième du genre depuis la création de l’Ecole de Police d’Abidjan. Selon Sidi Touré Cette 2e Ecole de Police permettra de renforcer, non seulement, les capacités d’accueil et de formation des personnels de la Police Nationale mais également, d’augmenter le nombre des agents de police en quantité et en qualité conformément aux standards internationaux.

Concernant les législatives du 6 mars 2021, quatre décrets ont été adoptés. Le premier détermine les circonscriptions électorales pour l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale, le deuxième décret détermine le nombre de lieux et bureaux de vote pour l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale ; le troisième décret fixe la durée de la campagne électorale pour l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale en 2021 ; le quatrième décret fixe les modalités d’accès des candidats à l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale aux Organes officiels de presse, de production d’informations numériques et aux médias du secteur public de la communication audiovisuelle. ‘’En application de la législation électorale nationale, ces quatre (04) décrets fixent les modalités pratiques de l’organisation et du déroulement de l’élection des Députés à l’Assemblée Nationale. Ainsi, sur proposition de la Commission Electorale Indépendante, 205 circonscriptions électorales ont été créées pour 255 députés, 10 759 lieux de vote et 22 135 bureaux de vote sont prévus sur l’ensemble du territoire national. La durée de la campagne électorale est fixée à sept (07) jours. La campagne est ouverte le vendredi 26 février 2021 à zéro heure et close le jeudi 04 mars 2021 à minuit. Dans le cadre de cette campagne électorale, l’égal accès aux organes officiels de presse et de productions d’informations numériques ainsi qu’aux médias du service public de la communication audiovisuelle est garanti par la Haute Autorité de la Communication Audiovisuelle (HACA) et l’Autorité Nationale de la Presse (ANP) qui veillent à l’expression pluraliste des courants d’opinion sur la supervision de la CEI’’, lit-on dans le communiqué.

Sur la lutte contre la Covid-19, le gouvernement qui constate une hausse des personnes contaminées recommande fortement le port du masque : ‘’ A la date du 02 février 2021, la Côte d’Ivoire dénombre 28 607 cas confirmés de COVID-19 et 158 décès, soit un taux de 0,54 % de létalité sur un total de 349 351 prélèvements analysés soit en moyenne 8,2 % de taux de positivité. Le nombre total de guéris est de 26 724 (soit 93 % de taux de guérison). Une comparaison des mois de décembre 2020 et de janvier 2021 montre que la Côte d’Ivoire a enregistré respectivement 1169 et 5 909 cas positifs. Le nombre des cas positifs a été multiplié par 5 avec un taux de positivité moyen de 2,9 % en décembre qui est passé à 7,3 % en janvier 2021. Ce constat montre que le virus progresse très rapidement dans nos différents lieux de vie et dans nos communautés avec pour corolaire l’augmentation du nombre de cas graves et de décès en raison, essentiellement, du non-respect des mesures barrières. Aussi, pour éviter une explosion épidémique et une saturation des services dédiés à la riposte contre la pandémie, le Conseil insiste sur le port du masque notamment dans les transports en commun, dans les services publics et privés, et dans tous les espaces publics ainsi que le respect de la distanciation physique qui implique la limitation des déplacements non essentiels et des rassemblements festifs et religieux en vue de reprendre le contrôle sur l’épidémie’’

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

18 mai 2021

Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

18 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 17 mai 2021, 5 nouveaux cas de Covid-19 sur 171 échantillons prélevés soit 2,9 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

18 mai 2021

Église catholique : Mgr Bruno Kouamé est décédé

18 mai 2021

Un prêt de 500 milliards de fcfa du FMI à la Côte–d’Ivoire «pour relancer son économie et créer des emplois»

18 mai 2021

Retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire: Katinan n’a «aucune raison de douter de la bonne foi de Ouattara»



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité