publicité

Politique

Côte d’Ivoire.Covid-19: Ce que le Conseil national de sécurité a décidé

Publié le :

Instauration de l’état d’urgence sanitaire. Intensification du contrôle de l’obligation du port de masque, notamment dans les transports en commun, les services publics et privés, et tous les espaces publics. Stricte application des mesures de répression en cas de non-respect des gestes barrières. Révision du délai de validité du test Covid-19 pour l’entrée et la sortie en Côte d’Ivoire, qui passe de 7 jours à 5 jours. Ce sont là les mesures prises, hier, par le Conseil national de sécurité, présidé par le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara. Cette rencontre qui s’est tenue au Palais présidentiel avait aussi à son ordre du jour la situation sécuritaire en Côte d’Ivoire et les casques bleus ivoiriens tués au Mali.

Sur la situation sécurité en Côte d’Ivoire, le Conseil national de sécurité a noté avec satisfaction, une amélioration continue depuis 2012. Selon les membres du Cns, ‘’cette amélioration de l’environnement sécuritaire résulte des importants moyens engagés par le gouvernement, conformément à la loi de programmation militaire 2016-2020 et à la loi de programmation des Forces de sécurité intérieure 2016-2020, au profit des armées, de la gendarmerie et de la Police, qui sont plus professionnelles et mieux équipées. Cette amélioration est due également aux opérations de sécurisation, menées régulièrement par l’ensemble des forces de défense et de sécurité, sur l’ensemble du territoire’’, lit-on dans le communiqué du Cns. Selon ce communiqué, le Président de la République a félicité le Premier ministre, ministre de la Défense, le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité ainsi que les grands commandements pour les importants résultats obtenus. Il les a exhortés à finaliser les travaux en cours afin de doter notre pays de nouvelles lois de programmation militaire et de sécurité intérieure pour la période 2021-2025.

Concernant l’attaque des casques bleus ivoiriens au Mali, le Cns a annoncé un hommage de la nation aux soldats tombés au champ d’honneur. Celui-ci aura lieu le lundi 25 janvier à la Place d’armes de l’état-major. Le mercredi 13 janvier, des soldats du contingent ivoirien positionné au nord de Tombouctou au Mali, dans le cadre de la mission multidimensionnelle intégrée des nations unies pour la stabilisation au mali (Minusma) ont été attaqués par des djihadistes. On a dénombré quatre morts et trois blessés. Au cours de ce Cns, Le Président de la République, après avoir remercié les Nations Unies et le gouvernement malien pour l’hommage rendu aux soldats ivoiriens, a présenté ses condoléances aux familles endeuillées et formulé des voeux de prompt rétablissement pour les blessés.

Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

3 mars 2021

Sénégal.Covid-19: 8 décès, 205 nouveaux tests positifs et 46 patients en Réa

3 mars 2021

La RDC a réceptionné 1,7 millions de doses de vaccins contre la Covid-19

3 mars 2021

Laurent Gbagbo appelle à élire les candidats de la plateforme EDS en Côte-d’Ivoire

3 mars 2021

Mali.Affaire de « complot contre le gouvernement » : La Cour annule la procédure et ordonne la mise en liberté immédiate des inculpés

3 mars 2021

Côte d’Ivoire.Ce mardi 2 mars 2021, 138 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 251 échantillons prélevés soit 6,1 % de cas positifs, 154 guéris et zéro décès.



Fanico

Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive
Dr. Mehenou Amouzou 22 janvier 2021
La Nouvelle Afrique!
DR ISSA SANGARÉ YERESSO. 19 janvier 2021
La Côte d’Ivoire perdra le Zahouli de l’Unesco si...

publicité