publicité

Internationale

Biden prête serment : «C’est le jour de la démocratie»

Publié le :

Joe Biden devient officiellement ce mercredi le 46e président des Etats-Unis. Avec sa vice-présidente, Kamala Harris, il hérite d’un pays en pleine crise et déchiré.

Biden est le 46e président américain

Joe Biden a prêté serment sur une énorme Bible et devient ainsi le 46e président des Etats-Unis. Il a ensuite commencé son discours inaugural. «C’est le jour de l’Amérique, c’est le jour de la démocratie», a-t-il lancé.

Biden a ensuite insisté sur le fait que la «démocratie est précieuse et elle a prévalu». Le nouveau président est revenu sur l’intrusion au Capitole, il y a quelques jours. Il a ensuite promis de vaincre «l’extrémisme politique et le suprémacisme blanc». Il a eu un mot également pour le «cri pour la justice raciale» et «pour sauver la planète», qu'il l'«émeut».

Dans un soucis d’ouverture, il a tenu à remercier ses «prédécesseurs des deux partis présents ici aujourd’hui». Tout au long de son discours, le nouveau président a martelé le terme d’unité.

Harris devient officiellement la première femme vice-présidente des Etats-Unis

C’est d’abord au tour de Kamala Harris de lever sa main droite et de prêter serment. C’est la première femme à accéder à la vice-présidence américaine. Qui plus est, c’est la première afro et indio-américaine à décrocher le poste. A la suite de ce moment historique, Jennifer Lopez est montée à la tribune pour sa performance musicale.


La chanteuse Lady Gaga ouvre la cérémonie d’investiture

Comme le veut la tradition, la cérémonie d’investiture s’est ouverte par l’hymne américain. Cette fois, c’est la pop star Lady Gaga qui a chanté le Star-Spangled Banner.

Trump a atterri en Floride

Pendant ce temps, Donald et Melania Trump sont arrivés en Floride. Ils sont descendus de l’avion Air Force One, qui les a déposés juste à temps pour suivre le début de la cérémonie d’investiture de Joe Biden et Kamala Harris. Le cortège de voitures qui l’accompagne jusqu'à sa résidence a été applaudi par un groupe de fans, présent pour lui crier «on aime Donald Trump».


Mike Pence arrive sur la scène

Contrairement à son bruyant collègue, le vice-président participe à l’investiture. Mike Pence a même décidé de laisser un mot à sa successeure, Kamala Harris. Si c’est une tradition que le président sortant écrive une lettre à celui qui arrive, ce n’est pas systématique entre les vice-présidents. C’est donc un symbole de plus de la volonté de Pence d’adoucir la transition. Il a également appelé Harris il y a quelques jours. Le vice-président sortant est désormais la cible des trumpistes les plus radicaux qui l’accusent d’avoir lâché «leur» président Trump.


Il s’agit d’Eugene Goodman, le policier noir qui avait habilement détourné les trumpistes de la pièce où avaient trouvé refuge de nombreux sénateurs, lors de l’assaut du Capitole. Pour le remercier de son sang-froid le 6 janvier, Eugene Goodman a été promu et est désormais le numéro deux de la sécurité du Sénat. Il escorte la nouvelle vice-présidente pendant toute la durée de l’inauguration.

Biden et Harris arrivent au Capitole

Au terme d’un interminable cortège de voitures, Joe Biden et Kamala Harris sont arrivés masqués au bas du Capitole, accompagnés par leurs époux. Ils ont salué les quelques personnes présentes en haut des marches du bâtiment. Ils ont été précédés par leurs invités d’honneurs, parmi lesquels figurent les couples Obama et Biden. Tout le gratin du parti démocrate est également sur la Colline, avec par exemple Bernie Sanders et Nancy Pelosi. On a aperçu également quelques anciennes figures du mandat de Donald Trump, comme Elaine Chao, qui a démissionné après la tentative de coup d’Etat du Capitole.


Premier tweet du presque président Biden

A quelques heures de sa prestation serment, Joe Biden a écrit sur Twitter : «C’est un jour nouveau pour les Etats-Unis.» Il utilise encore son compte personnel sur le réseau social, avant de prendre les manettes du compte officiel du président, @POTUS. Il est en pause depuis le 8 janvier, date à laquelle Twitter avait suspendu le compte de Donald Trump et supprimé certains messages du compte officiel. Cette décision était venue clore une série de sanctions prises par les géants des réseaux sociaux que sont Facebook, Instagram ou Twitter.


Les Biden assistent à une messe avec les chefs républicains et démocrates du Congrès

Joe Biden assistait ce mercredi matin aux alentours de 9 heures (15 heures en France) à une messe à la cathédrale Saint-Mathieu de Washington accompagné des chefs démocrates et républicains du Congrès. Un symbole de rassemblement, à trois heures du début de son mandat. Le futur 46e président des Etats-Unis était accompagné de son épouse Jill Biden, des démocrates Nancy Pelosi, présidente de la Chambre des représentants, Chuck Schumer, chef de la minorité au Sénat, ainsi que des chefs des républicains à la chambre haute Mitch McConnell, et à la chambre basse Kevin McCarthy.

Trump a quitté la Maison Blanche à quelques heures de la fin de son mandat

Quatre ans après y être entré, Donald Trump a quitté le 1600, Pennsylvania Avenue, adresse historique de la Maison Blanche, tôt ce mercredi matin, à quelques heures de la fin de son mandat. L’hélicoptère présidentiel Marine One transportant Donald et Melania Trump s’est envolé peu après 8h15 (13 h 15 heure française) depuis les jardins de la Maison Blanche. Le président sortant s’est contenté de quelques mots, évoquant un mandat «fantastique de quatre ans», représentant «l’honneur d’une vie».


Peu de temps après, Trump a de nouveau souhaité «bonne chance» à son successeur démocrate Joe Biden, cette fois depuis le tarmac de la base militaire d’Andrew. Juste avant d’embarquer à bord d’Air Force One pour la dernière fois et s’envoler pour la Floride. «Je reviendrai d’une manière ou d’une autre», a promis le milliardaire républicain, saluant une petite foule de sympathisants.

Trump : des grâces, des bons points et puis s’en va

Donald Trump n’accueillera donc pas ce mercredi le couple Biden dans la résidence présidentielle. Pas plus qu’il ne participera, dans une capitale en état de siège, à l’investiture de son successeur, une première depuis cent cinquante-deux ans. Il a tout de même souhaité bonne chance, sans le nommer, à son successeur, tout en vantant son bilan dans un message d’adieu prononcé mardi. Dans les ultimes heures de son mandat, Trump a accordé sa grâce à des dizaines de personnes, dont son ancien et très controversé stratège Steve Bannon.-

Les sept rouages du nouveau pouvoir

Ils sont démocrates, républicains ou rien de tout cela. Confirmés ou sur le point de l’être dans la nouvelle administration Biden, ou encore membres du Sénat. Tous, à des degrés divers, joueront un rôle crucial au cours des prochaines semaines et mois. De Bernie Sanders, le «socialiste» du budget à Jen Psaki, la porte-parole aguerrie en passant par Mitch McConnel, le leader des Républicains au Sénat ou Antony Blinken, le secrétaire d’État europhile, portrait de ceux qui joueront un rôle crucial dans les prochains mois.


LIBERATION



publicité

FIL INFO

28 septembre 2021

Guiglo : Un ex-militaire interpellé avec de la drogue d’une valeur de 3 200 000 FCFA

28 septembre 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 27 septembre 2021, 98 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 741 échantillons prélevés soit 3,6 % de cas positifs, 127 guéris et 7 décès.

28 septembre 2021

Côte d’Ivoire : Madeleine Tchicaya, la 1ère femme énarque a tiré sa révérence à l’âge de 91 ans

28 septembre 2021

Deuil : Kabran Appiah n’est plus

28 septembre 2021

Cameroun - CONAC: La corruption a fait perdre plus de 17 milliards de FCFA à l’Etat en 2020



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité