publicité

Internationale

Ali Bongo : son porte-parole rassure sur son état de santé

Publié le :

C’est un secret de polichinelle. Le président gabonais Ali Bongo a été victime d’un Accident Vasculaire Cérébral (AVC) en 2018. Mais depuis, son état de santé s’est considérablement amélioré. Il a repris les commandes du pays 10 mois après ce sérieux ennui de santé. Le vendredi dernier, un projet de révision de la loi fondamentale du pays a été présenté en Conseil des ministres. Ce texte propose que le ministre de la défense, le président du Sénat et le président du parlement assurent l’intérim en cas de vacance du pouvoir. L’arrivée du ministre de la défense dans ce triumvirat attire l’attention. Rfi a interrogé le porte-parole du chef de l’Etat Gabonais sur cet état de choses.

L’invité Afrique de la radio française s’est donc prêté aux questions de Christophe Boisbouvier qui voulait savoir si cette promotion du ministre de la défense en cas d’intérim n’est pas le signe avant-coureur d’une militarisation du pouvoir exécutif. « Il n’y a aucune volonté de garder le pouvoir. Le collège qui est mis en place est là seulement en cas de vacance pour s’occuper de la transition. Ils ont 60 jours pour organiser l’élection présidentielle et aucun d’eux ne peut se présenter à l’élection présidentielle » a rétorqué Jessye Ella Ekogha.


L’image du toit

Le journaliste lui a également demandé si le projet de réforme ne montre pas que l’après Ali Bongo est sérieusement envisagé et qu’il n’y a pas de nouveau des inquiétudes autour de son état de santé. Le porte-parole du président a de nouveau répondu par la négative. Il n’y a « aucune inquiétude du côté de la santé du chef de l’Etat. Il a un agenda national et international qui est chargé. Il vient de mener à bien la réforme de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Il a reçu de nombreux pairs à Libreville» a déclaré Jessye Ella Ekogha. Le seul signe à avoir dans cette modification c’est qu’on a une situation en octobre 2018 qui a abouti à la contestation. C’était de régler cette situation et si je peux prendre une image c’est l’image du toit de la maison quand il y a la pluie. Il y a eu la pluie et il y a eu quelques fuites. Le président aujourd’hui a décidé qu’il faisait beau et qu’il fallait réparer le toit , a t-il ajouté.

Benjamin Lawson



publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité