publicité

Internationale

Burundi: L’ex-président Buyoya sera enterré au Mali

Publié le :

Pierre Buyoya était le Haut représentant de l’Union africaine (UA) pour le Mali et le Sahel depuis 2012, jusqu’à ce qu’il démissionne en novembre dernier, pour «laver son honneur» après sa condamnation à la perpétuité par contumace au Burundi pour l’assassinat en 1993 du président Melchior Ndadaye. « L’épouse, les enfants et petits-enfants du président Pierre Buyoya annoncent aux parents, amis et connaissances que les funérailles du défunt se dérouleront au Mali, où le président Buyoya et son épouse résidaient depuis quelques années. La date des funérailles sera communiquée ultérieurement », a indiqué la famille dans un communiqué. Selon un haut cadre du gouvernement burundais, la présidence du Burundi a informé la famille que « comme tout citoyen burundais », M. Buyoya avait « le droit d’être enterré chez lui », mais qu’il « ne bénéficierait pas des honneurs » dus à un ancien chef de l’Etat « à cause de sa condamnation ». Buyoya a été condamné en octobre 2020 par contumace dans son pays - avec une vingtaine d’anciens hauts responsables civils et militaires qui lui étaient proches - pour l’assassinat en 1993 de Nadadaye, premier président démocratiquement élu - trois mois auparavant - du Burundi et premier Hutu à accéder au pouvoir. Buyoya avait dénoncé «un procès politique mené de manière scandaleuse» et orchestré selon lui par le pouvoir en place. Militaire de carrière, M. Buyoya, un Tutsi, a présidé deux fois le Burundi (1987-1993 et 1996-2003), accédant à chaque fois au pouvoir à la faveur d’un coup d’Etat militaire.Son premier mandat a été marqué par l’ouverture de l’espace démocratique au Burundi, qui a débouché sur l’élection de Ndadaye, dont l’assassinat allait plonger le pays dans une guerre civile qui fera 300.000 morts, opposant l’armée dominée par la minorité tutsi à des groupes rebelles hutu. Le Burundi est dirigé depuis 2005 par le CNDD-FDD, parti issu de l’ancienne principale rébellion hutu, accusé de réprimer toute voix dissidente depuis une nouvelle crise politique dans laquelle le pays a plongé en 2015.

Africa Radio




publicité

FIL INFO

18 mai 2021

Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

18 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 17 mai 2021, 5 nouveaux cas de Covid-19 sur 171 échantillons prélevés soit 2,9 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

18 mai 2021

Église catholique : Mgr Bruno Kouamé est décédé

18 mai 2021

Un prêt de 500 milliards de fcfa du FMI à la Côte–d’Ivoire «pour relancer son économie et créer des emplois»

18 mai 2021

Retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire: Katinan n’a «aucune raison de douter de la bonne foi de Ouattara»



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité