publicité

Sport

Candidature à la présidence de la Caf : voilà pourquoi Jacques Anoma se présente

Publié le :

Le candidat Jacques Anoma a indiqué le mardi 24 novembre 2020, dans un entretien accordé à Radio France Internationale (RFI), qu’il entend mettre son expérience dans les domaines de la finance et du football en particulier, au service de la CAF. Et ce, pour faire d’elle une institution crédible au sein du football mondiale.

Selon lui, l’un des enjeux de cette élection, sera de ramener la bonne gouvernance au sein de la Confédération, de faire en sorte que les compétitions soient mieux organisées et de privilégier la discussion et le dialogue entre tous les membres actifs.

Sur la question de la suspension du président de la l’institution Ahmad Ahmad par la FIFA, l’ex président de la Fédération Ivoirienne de Football (FIF), s’est voulu prudent. « En tant que candidat à la Présidence de la CAF, je ne peux pas me prononcer sur cette affaire. Par contre, ce que je peux dire, c’est que la Commission d’éthique de la FIFA est un organisme crédible et indépendant », a-t-il affirmé.

Par ailleurs, concernant la chute des dirigeants des instances du Football, l’invité de RFI a marqué son inquiétude face à cette situation. « Ça commence à faire beaucoup. Peut-être que les prochaines élections nous permettront de corriger cela », espère Jacques Anoma.

Enfin, au sujet de l’ingérence de la Fifa dans la gestion, ainsi que dans les affaires courantes de la CAF, Jacques Anoma trouve que cette situation n’a que trop duré et ne doit plus continuer. « Les gens critiquent l’immixtion de la FIFA au sein la CAF. Mais c’est bien le comité exécutif de la CAF qui a demandé à la FIFA de mettre de l’ordre dans notre institution », déplore-t-il.

Avant d’ajouter « Nous subissons trop de décisions qui ne nous arrangent pas parfois. Pourtant, nous avons suffisamment de cadres compétents en Afrique, à même de remettre à plat les procédures de la CAF, les problèmes de gouvernance, de compétitions et même ceux liés au marketing. Il faut que l’Afrique soit forte et qu’elle se fasse respecter », a-t-il soutenu.

Boubakar Barry





publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité