publicité

Politique

Présidentielle ivoirienne : Depuis Abengourou, Ouattara met en garde les organisateurs des actes de violence

Publié le :

Abengourou, capitale de la région de l’Indénié- Djuablin à l’est de la Côte d’Ivoire, a reçu ce jeudi 22 octobre, le candidat du RHDP, Alassane Ouattara, en campagne dans le cadre de la campagne électorale. Cette troisième sortie à l’intérieur du pays après Bouaké et Man a été encore un moment de joie immense pour les populations d’Abengourou, d’Agnibilékrou et même du Moronou qui sont venues spontanément par milliers pour accueillir Alassane Ouattara. Lequel est arrivé dans la matinée, accompagné de son épouse Dominique Ouattara et d’une forte délégation des hauts responsables du RHDP.

Après un tête -à- tête avec le roi, dans la cour royale, Il a successivement rencontré les chefs traditionnels, religieux et guides de communautés ainsi que les cadres et les jeunes de la région de l’Indénié. Heureux de voir cette foule qui, selon lui, est le témoignage éloquent de leur adhésion au Projet de Société 2021-2025, ainsi que des réalisations effectuées en 9 ans, Alassane Ouattara a dit accepter de faire un sacrifice en donnant son accord pour « ce premier mandat de la 3e République », après la subite disparition du Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, qui était le candidat désigné.

Le candidat Ouattara, a demandé aux Chefs traditionnels, guides religieux et de communautés de ‘’ jouer leur partition en appelant à la paix et à la cohésion nationale’’. Quant aux responsables régionaux, départementaux du RHDP, Alassane Ouattara a insisté sur la mobilisation et la sensibilisation des militants à retirer leurs cartes d’électeurs, afin de réussir le ‘’ Un coup K.O’’ au soir du 31 octobre. Revenant sur la situation sociopolitique émaillée par des violences dans plusieurs villes, le candidat du RHDP s’est voulu très clair. « Il est vrai que certaines personnes entretiennent la psychose et organisent des actions violentes. Mais je leur dis de ne pas se faire d’illusions, car le droit leur sera appliqué au moment opportun, quel que soit leur rang. L’élection présidentielle aura lieu le 31 octobre, ainsi que les autres élections législatives et municipales par la suite. »

Il a par ailleurs invité ses partisans à ne répondre à aucune provocation des opposants qui ont choisi le boycott du scrutin du 31 octobre. Tous les cadres et guides traditionnels et religieux ont remercié Alassane Ouattara, pour tous les efforts de développement fournis en 9 ans, à la tête du pays dont la région de l’Indénié- Djuablin est l’une des grandes bénéficiaires. Ils lui ont promis également un vote massif le 31 octobre, afin que l’ambitieux projet de Société 2021-2025 soit une réalité. La délégation du candidat du RHDP a regagné Abidjan en début de soirée.


I.Sékou Koné





publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité