publicité

Politique

Côte d’Ivoire. Présidentielle 2020. A Yamoussoukro, les électeurs retirent leurs cartes au compte-gouttes

Publié le :

Lancée depuis le 14 octobre, l’opération de retrait des cartes d’électeurs, à Yamoussoukro, connaît des fortunes diverses, a-t-on constaté, le samedi 17 octobre. Selon des agents rencontrés ici et là, les concernés arrivent au compte-gouttes.

« Ce n’est pas vraiment l’affluence qu’on espérait », a commenté un agent au groupe scolaire Résidentiel. Au groupe scolaire de Diaoulabougou communément appelé Grande Ecole, on a vu de longues files d’attente. « Depuis très tôt le matin, moi, mes trois enfants et mon beau-frère, on est là. Le rang n’avance pas vite. Peut-être je vais laisser pour aller préparer et revenir », a déploré dame Touré Awa. Cependant, des jeunes rencontrés dans la rue devant ce groupe scolaire révèlent qu’ « en fait, beaucoup de gens enrôlés ici viennent maintenant retirer leurs cartes d'identité. Tous ceux qu’on voit là ne sont pas là pour retirer cartes d’électeurs », ont-ils expliqué.

Par contre, à l’Ecole primaire catholique où nous devons voter, les bureaux sont fermés. Renseignement pris, les agents auraient été délocalisés au commissariat du 1er arrondissement.

Dans des locaux de la Sous-préfecture, un des agents nous apprend qu’ils sont une dizaine. Un tour dans un lieu, nous constatons qu’ils sont à pied d’œuvre, fouillant minutieusement et par ordre alphabétique, les listes et autres documents pour y dénicher des noms afin de remettre les cartes de potentiels votants se présentant à eux. « Ici, c’est au centre de la ville. C’est en face du grand marché. Mais ce n’est pas l’affluence qu’on espérait », a fustigé un agent.

Au Groupe scolaire N’Gokro qui héberge 12 écoles au quartier Assabou, les agents disent avoir remis 102 cartes depuis le premier jour. Pas d’affluence donc.

Au Groupe scolaire camp militaire, situé au quartier Energie, seulement quelque 69 personnes ont récupéré leurs documents de vote.

Robert-Patrice Zouhou

Correspondant régional




publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité