publicité

Societe

Le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI) mène la lutte contre les infox

Publié le :

Le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI) mène la lutte contre les infox avec son initiative « Ivoirecheck.com », un dispositif de vérification des faits sur la période de la présidentielle d’octobre en Côte d’Ivoire.

Déjà lancé pour lutter contre les « fake news » pendant la période de la pandémie de Covid-19, le projet s’ouvre pour soutenir l’intégrité de l’information lors de la présidentielle du 31 octobre 2020.

« Les périodes électorales sont souvent sources de tension, mais surtout des moments de désinformation à grande échelle avec la circulation des fausses informations qui représentent un danger pour la cohésion sociale et la paix. C’est la raison pour laquelle, le REPPRELCI a voulu étendre l’initiative Ivoirecheck.com à la présidentielle 2020 », indique Lassina Sermé, le Président du Réseau.

Cette initiative, ajoute-t-il, est un prolongement des activités de l’Observatoire des médias numériques de Côte d’Ivoire (OMENCI), créé par le Réseau des professionnels de la presse en ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Ivoirecheck.com a la participation de plusieurs médias ivoiriens avec le soutien de partenaires pour lutter contre la désinformation, faire le monitoring des médias, mais aussi et surtout former les ONG, la société civile avec un volet consacré à l’éducation aux médias.

À cet effet, un coordonnateur général a été désigné. Il s’agit du journaliste professionnel Lacinan Ouattara, membre du pôle des experts du REPPRELCI.

Spécialiste des questions de médias et de technologies, il a initié et piloté le projet de fact checking « Les vérificateurs de l’Info » et collabore avec plusieurs organisations internationales dans le cadre de projets de développements éditoriaux.

« Pour la présidentielle d’octobre, c’est un projet de journalisme collaboratif sur la base d’une plateforme commune avec la mutualisation des ressources, des compétences et des méthodes. Cette plateforme sera le premier support de diffusion des informations vérifiées, puis les médias partenaires pourront relayer sur leurs supports pour élargir l’audience de ces contenus et ainsi contribuer à lutter contre les infox », précise Lacinan Ouattara.

Créé en 2006, le REPPRELCI regroupe les acteurs de la presse numérique en Côte d’Ivoire. Cette faîtière des médias numériques ivoiriens s’est donnée pour mission d’organiser, structurer et promouvoir la presse numérique en Côte d’Ivoire



publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité