publicité

Politique

Côte d'Ivoire. 27 ambassadeurs de la paix installés à Man

Publié le :

« Le renforcement de la culture de la paix et de la cohésion sociale, mais surtout la prévention de conflits communautaires » : voilà les principales missions du comité d'éveil et de suivi de la cohésion sociale du département de Man.

Composé de 27 membres et présidé par Ve Gué Pierre, le comité a été installé le 16 octobre 2020, à la préfecture de Man, en présence de Soro Kayaha Jérôme, préfet de Man et de la région du Tonkpi.

Aux membres du comité, Badia Yoro, le médiateur délégué de la région du Tonkpi a rappelé qu’ils sont des ambassadeurs de la paix dans leurs communautés respectives. Pour cette raison, il leur est demandé : la neutralité, l'impartialité et l'indépendance d'esprit. Une feuille de route à été remise à chacun des membres. « Chacun de vous est un médiateur. Vous êtes des ambassadeurs de la paix et faites la promotion de la fraternité et de la cohésion sociale votre activité dominante partout où vous serez » leur a conseillé Badia Yoro.

Sont déjà installés, les comités d'éveil et de suivi de la cohésion sociale de Zouan-houin, Biankouma et Sipilou, différents départements de la région du Tonkpi.

Honoré Droh

Correspondant régional à Man




publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité