publicité

Politique

Autonomisation des femmes ivoiriennes :La Première Dame promet 1 milliard de F de dons aux femmes du Tonkpi

Publié le :

Les femmes du Tonkpi, par la voie de la ministre Anne Désirée Ouloto , ont remercié Dominique Ouattara qui accompagnait son époux, à la campagne présidentielle à Man. La ministre Ouloto a rappelé que le fonds d’aide aux femmes de Côte d’Ivoire ( FAFCI) conçu par la Première Dame a démarré dans la région des montagnes en 2013. Une période de très grandes difficultés pour les femmes, surtout que le pays pansait encore ses plaies de la crise post-électorale de début 2011. Selon Anne Ouloto le FAFCI a été une véritable bouffée d’oxygène pour les femmes de la région du Tonkpi.

Au nom de son épouse, le Président Alassane Ouattara à la suite d’Anne Ouloto a annoncé que la Première Dame a promis à ses sœurs du Tonkpi, un appui financier à hauteur de 500 millions F CFA et 500 millions de dons en matériels, soit un montant total de 1 milliard F CFA dès le mois de novembre.

Une annonce accueillie par un tonnerre d’applaudissements et de joie des femmes venues en grand nombre au centre ‘’ Amadou Gon Coulibaly’’Ibrahim 

Sékou Koné

Envoyé spécial à Man




publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité