publicité

Politique

Côte d’Ivoire .Ado en campagne à Man : « Avec ADO, le désordre ne passera pas »

Publié le :

Après Bouaké, le candidat du RHDP pour sa 2e sortie à l’occasion de la campagne électorale, était ce dimanche 18 octobre à Man, dans la capitale de la région du Tonkpi. Arrivé à 13 heures, en compagnie de son épouse, Dominique Ouattara, du Premier Ministre, Hamed Bakayoko et du Directeur Exécutif du RHDP, Adama Bictogo, le candidat Ouattara comme à Bouaké a eu droit à un accueil des plus chaleureux, de la part d’une foule en liesse.

Alassane Ouattara s’est rendu à la salle ‘’ Amadou Gon Coulibaly’’ de la mairie, pour une rencontre avec élus et cadres de toute la région. Ceux –ci lui ont réitéré leur attachement pour l’immense travail en matière d’instauration de la paix dans une région qui était il y a quelques années, considérée comme ‘’ le Far West de la Côte d’Ivoire’’. La ministre Anne Désirée Ouloto, au nom des cadres du Tonkpi a affirmé que Alassane Ouattara est devenu, ‘’ la boussole, le guide de cette région qui a tant souffert par le passé.

« Monsieur le Président, la force de votre régime dans notre région repose sur l’efficacité de vos élus. L’assise du RHDP est une réalité dans toute la région du Tonkpi. Ici c’est le RHDP qui fait l’élu, hors du RHDP, hors de notre mentor ADO l’élu n’est rien » a précisé Anne Ouloto, terminant son intervention par ceci :’’ Président, ordonnez et nous exécuterons avec honnêteté et loyauté’’.

A la suite des autres cadres, des femmes et des jeunes, le candidat Alassane Ouattara s’est exprimé. Il a d’abord salué la mémoire de l’ex Premier Ministre Amadou Gon qui a construit cette salle qui porte son nom. Ensuite, le candidat du RHDP s’est dit fier des cadres du Tonkpi qui ont réussi à restaurer la paix par le dialogue constant entre les communautés. C’est pourquoi, il s’est dit très confiant que l’élection du 31 octobre se déroulera dans la paix avec un taux de succès au-delà des 80%.

Un engagement d’ailleurs pris par les cadres de la région. Alassane Ouattara a indiqué qu’il entend poursuivre une fois réélu, l’action gouvernementale entamée en 2011, avec un nouveau projet de société, qui permettra à la Côte d’Ivoire d’être un pays développé. Aux deux candidats ( Henri Konan Bédié et Affi N’Guessan) qui ont choisi le boycott actif du scrutin, il s’est encore une fois voulu très clair. « Avec ADO, le désordre ne passera pas. Nous sommes 4 candidats mais deux hésitent encore et demandent un dialogue. Ils savent que notre bilan est inattaquable. S’ils décident de revenir tant mieux, dans le cas contraire tant pis. Tout ce qu’ils racontent est du n’importe quoi. Quand on allait à Bouaké, j’ai lu dans certaines presses que les Présidents du Ghana et du Nigéria venaient en Côte d’Ivoire pour me faire partir. Mais c’est mal connaître les Ivoiriens et la Côte d’Ivoire.

Je veux savoir ce que ces gens veulent finalement. Il y a un candidat qui a même été élu ici avec des élections organisées par le ministère de l’Intérieur qui ‘’ a bombé les scores’’ ( rires). Ils veulent remettre en cause les Institutions de la République. Comment peut-on se dire patriote et ne pas reconnaitre les Institutions de la République ? » s’interroge le candidat du RHDP. Qui a pour finir exhorté les populations de la région du Tonkpi, à retirer leurs cartes d’électeurs et de se rendre massivement aux urnes le 31 octobre afin de lui assurer le ‘’ Un coup K.O’’.

Ibrahim Sékou Koné

Envoyé spécial à Man




publicité

FIL INFO

1 décembre 2020

Le RHDP vise une « majorité confortable » à l’Assemblée pour soutenir Ouattara

1 décembre 2020

Cameroun - Insécurité: Un conducteur de camion abattu par des combattants de Boko Haram à l’Extrême-Nord

1 décembre 2020

Université Houphouët-Boigny: Du matériel médical et non médical pour l’Ufr sciences médicales

1 décembre 2020

Mali : Des attaques coordonnées ce lundi contre les camps des forces maliennes et étrangères

1 décembre 2020

Ecobank Côte d’Ivoire : Michel Aka-Anghui, nouveau président du Conseil d’Administration



Fanico

Yao Noël 16 novembre 2020
Le Forum des Houphouetistes appelle tous les acteurs politiques à l’apaisement
Koné Seydou 14 novembre 2020
Côte d’Ivoire : la mauvaise lecture politique des médias occidentaux
AKO Essan Emile 5 novembre 2020
Et si Houphouët-Boigny n’était pas l’homme de paix que l’on a voulu nous faire croire ?
Mandiaye Gaye 4 novembre 2020
Idrissa Seck, en désespoir de cause, jette honteuse l’éponge !

publicité