publicité

Societe

L’Enquête du jeudi : Ces interdictions très peu respectées en Côte d’Ivoire :Une entreprise à l’arrêt pour nuisances sonores à Angré( 1/3)

Publié le :

Un décret interdisant les nuisances sonores a été adopté il y a quatre ans par le gouvernement. Il s’agit du décret N°2016-791 du 12 octobre 2016, portant réglementation des émissions de bruits de voisinage. Malheureusement, force est de constater que cette loi n’est pas respectée par les populations. A Yopougon, dans un quartier populaire réputé pour son ambiance, cette situation trouble le sommeil et la quiétude de nombreux habitants, en longueur de journée et parfois même les nuits.

« C’est insupportable. Nous n’arrivons pas à dormir à cause de la musique jouée par un maquis situé juste en face de notre habitation à quelques mètres de la rue princesse. Les soirs, les enfants n’arrivent pas à étudier. Notre sommeil est perturbé et nous nous réveillons tous fatigués avec des courbatures, comme si l’on nous avait roué de coups à la veille. Actuellement, nous cherchons une maison pour quitter le quartier », nous dit Zogbé Patricia, une habitante de Yopougon Selmer.

Au quartier Ananeraie, M. Cissé Ahmed vit aussi une situation tout aussi difficile. « Il y a un espace de vente de viande de brousse situé juste derrière ma maison. En plus des bruits de leurs clients, des chansons des groupes de musique qui y passent et de leur fumée qui se propage dans ma maison, la cendre de ce maquis plein air, sali mon balcon et mes fenêtres. Pour réduire les effets de cette saleté dans ma chambre, je suis obligé de la fermer toute la journée. J’ai porté plainte à la police à deux reprises et j’ai même appelé plusieurs fois le numéro vert des services du ministère de la salubrité en charge des pollutions sonores. Mais toutes ces démarches sont restées sans suite », explique-t-il.

Hormis Yopougon et les autres communes populaires du district autonome d’Abidjan, de nombreux habitants de certains quartiers de la commune huppée de Cocody, sont aussi touchés par ces nuisances sonores. A Cocody Angré 7e tranche, la famille Barry a vécu un véritable enfer en la matière récemment.

« C’était vraiment infernal. Il y a quelques mois de cela, nous n’arrivions pas à nous reposer à cause des bruits des machines produits par une entreprise de communication spécialisée dans la confection de panneaux publicitaires, pratiquement contiguë à ma maison. J’étais obligée de faire ma sieste les après-midis dans les couloirs de ma maison, pour ne pas recevoir les bruits assourdissants de leurs machines. Mon mari avait du mal à se reposer lorsqu’il revenait du boulot et les enfants n’arrivaient pas à se concentrer pour étudier les soirs. Car cette entreprise travaillait quelques fois jusqu’à 19 heures voir 20 heures. Après maintes plaintes à la Police, à la brigade de lutte contre les nuisances sonores et à la gendarmerie, l’entreprise en question a été tenue d’arrêter ces nuisances. Et elle respecte honnêtement cette injonction des autorités bien qu’elle soit toujours là. Nous avions entretemps, intenté un procès contre elle. Au cours du procès qui a été ouvert récemment, le juge en charge de l’affaire a demandé aux deux avocats, mon avocat et celui de l’entreprise, de trouver un consensus pour un dénouement heureux de ce conflit. La décision du juge devrait normalement tomber lundi dernier mais jusqu’à ce jour, nous n’avons aucune information. Donc, on attend toujours », révèle Mme Barry.


Boubacar Barry




publicité

FIL INFO

23 octobre 2020

Nigeria. Une prison incendiée à Lagos, la ville toujours sous couvre-feu

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce jeudi 22 octobre 2020, 27 nouveaux cas de Covid-19 sur 1665 échantillons prélevés soit 1,6 % de cas positifs, 18 guéris et 0 décès.

23 octobre 2020

Présidentielle 2020 au Burkina : Le Conseil constitutionnel valide 13 candidatures

23 octobre 2020

Nord-Kivu : 25 présumés criminels arrêtés par l’armée à Goma

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire/Dabou: « La ville est sécurisée » selon le commandant supérieur de la gendarmerie



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité