publicité

Politique

Présidentielle ivoirienne /Distribution des cartes d’électeur : A Yopougon, des personnes ne retrouvent pas leurs cartes

Publié le :

L’opération de retrait des cartes d’électeur en vue de l’élection présidentielle d’octobre 2020 a démarré le mercredi 14 octobre dans tous les bureaux de vote sur toute l’étendue du territoire national.

Pour nous rassurer du bon déroulement de l’opération, nous nous nous sommes rendus hier dans quelques centres de retrait de la commune de Yopougon, la plus grande de Côte d’Ivoire.

Première escale de notre tournée, le groupe scolaire Fine Fleur de Port-Bouët 2. Il est 9 h 45 lorsque nous arrivons dans l’établissement. Une personne assise sur un banc attend patiemment son tour.

Après quelques minutes d’observation, nous rentrons dans la salle affectée à la distribution des cartes. Deux agents, l’un vérifiant le nom de l’électeur sur la liste et l’autre recherchant sa carte sont assis autour d’une table en pleine concentration.

« Malgré le léger retard accusé ce matin, tout se passe bien. Les électeurs arrivent par vagues successives. La petite difficulté que nous rencontrons pour l’instant, c’est qu’il y a des personnes dont les noms figurent sur le listing et dont nous ne retrouvons pas la carte. Nous avons eu un cas ce matin et nous lui avons demandé de passer demain matin le temps que nous vérifions avec la CEI », nous dit Georges Kouamé, l’un des agent distributeur.

A la sortie de la salle à 10 heure 3 minutes, nous apercevons une vingtaine de personnes devant la salle venus retirer leurs cartes.

Après le groupe scolaire Fine Fleur, nous mettons le cap sur le groupe Scolaire Nelson Mandela. Là-bas aussi, les choses se déroulent bien malgré la faible affluence

« Tout se passe bien. Nous sommes actuellement à notre 5e électeur. L’affluence n’y est pas trop, mais comme c’est la première journée, nous espérons qu’au cours des prochains jours, le taux va monter », souhaite Christelle Yapi, l’un des deux agents du centre.

A l’EPP Plateau et Sicogi 4, deux des plus grands centres de vote de la commune de Yopougon, où nous sommes passé aux environs de 11 heures, l’affluence y était. Un beau monde entourait la table des agents distributeurs très occupé aux vérifications et recherches de cartes.

« Je suis là depuis 10 heures. Mais je suis encore très loin de la table des agents. La distribution est un peu lente. Pour moi, la CEI doit augmenter le nombre d’agents dans les centres pour que la distribution se fasse un peu plus rapidement », se plaint Olga Sery, une nouvelle majeure venue retirer sa carte à l’EPP Plateau.

Un autre électeur lui, plus âgé s’inquiète de la période arrêtée pour la distribution des cartes. « Le délai d’une semaine pour le retrait des cartes est court. Il aurait fallu commencer au début du mois. J’espère que le gouvernement va prolonger la date jusqu’au 29 octobre par exemple, pour permettre à un grand nombre de personnes de pouvoir retirer leurs cartes », préconise vieux Dosso.

Barry Boubakar





publicité

FIL INFO

24 octobre 2021

Beni : 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

24 octobre 2021

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de prioriser ses profits

24 octobre 2021

Forte pluie à Abidjan : 14 victimes dont 6 morts ce vendredi

24 octobre 2021

Macky Sall plaide pour un fonds africain de promotion du Cinéma

24 octobre 2021

Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité