publicité

Politique

Présidentielle 2020 : Voici l’adversaire que Ouattara redoute

Publié le :

L’an prochain, le chef de l’Etat ivoirien, Alassane Ouattara, aura 79 ans et reconnaît que « travailler 12 à 14h par jour, à cet âge n’est pas facile ».

Candidat retenu par le Conseil constitutionnel, il aura en face de lui un candidat redoutable qu’il a invité à combattre de toutes les forces. « Nous devons sortir massivement » a-t-il recommandé. Pour Alassane Ouattara, « la victoire seule ne suffit pas, je veux un taux de participation entre 99 et 100 % » a-t-il demandé à ses parents du District des Savanes composé des régions du Poro, de la Bagoué et du Tchologo. A ceux-ci, venus en grand nombre l’écouter comme d’habitude, en famille, Alassane Ouattara a parlé avec son cœur. Il a assuré que « toutes les dispositions sont prises pour que ces élections soient paisibles ». « Je veux qu’on soit convaincu de ma fermeté » a-t-il insisté, avant de préciser que tout individu qui sera pris en train de troubler l’ordre public, se retrouvera devant les tribunaux, « quel que soit son statut social ».

Devant ses parents venus des trois régions, il a soutenu que les « tentatives de déstabilisation n’ont pas manqué mais nous  sommes à la barre ». « Les rêves de pouvoir accéder au pouvoir par un coup de force sont derrière nous. J’ai foi en un avenir radieux pour notre pays, c’est un pays fragile, qui a été coupé en deux, il faut colmater tout cela pour vivre ensemble et faire en sorte que la Côte d’Ivoire vive dans la cohésion sociale » a soutenu le champion des houphouétistes.

Cette dernière bataille, Alassane Ouattara ne veut pas la livrer sans la bénédiction de ses parents, dont il est venu s’assurer du soutien face aux menaces de tous ordres. « C’est un mandat par devoir, par obligation » a-t-il relevé, avant d’insister sur le fait que « le taux de participation sera le critère le plus important ».

Le président de la République effectue une petite visite familiale dans le septentrion ivoirien depuis jeudi 8 octobre dernier. Arrivé à Korhogo, où l’esprit de l’ancêtre Péléforo Gon Coulibaly et ses frères l’ont béni avec la pluie, ADO poursuit son périple. Ce samedi, il sera à Sinématiali, Ferké où il est prévu d’inaugurer des infrastructures routière, avant de descendre dans la cité spirituelle de Kong, chez lui, sur le terres de l’empereur Sékou Ouattara. Il y est attendu pour un conciliabule familial avec la famille paternelle avant de rejoindre en début de soirée Odiénné, chez sa mère.

Comme un enfant béni et respectueux qui suit les conseils de son père Félix Houphouët-Boigny, comme en 2010, Alassane Ouattara revient une fois de plus vers ses parents pour solliciter conseils et prières en vue de remporter une nouvelle victoire. Il est venu, il a parlé et même les guides religieux entendent lui apporter soutien : reconnu comme « ADO le bâtisseur, vous permettez d’interagir avec nos fidèles », a expliqué le pasteur Théo Kognon. « Nous sommes entièrement disposés pour que la paix soit préservée dans notre pays » a soutenu le guide religieux car, a-t-il dit, « notre paix dépend de la paix de la Côte d’Ivoire ».

Sans détour, Dr Lenissongui Coulibaly a assuré à leur frère, père : « Nous sommes venus nous parler en famille car même dans le champ familial, on se lève pour se saluer et s’encourager car tant que la marche se poursuit, le balancement des bras ne s’arrête pas ». « Nous sommes prêts et nous allons gagner un coup KO ! » lui a assuré le PCA de la LONACI.

Adam’s Régis Souaga à Korhogo




publicité

FIL INFO

27 octobre 2021

Médias: Radio Côte d’Ivoire célèbre ses 60 ans

27 octobre 2021

Bénin : arrestation de 4 personnes soupçonnées de terrorisme

27 octobre 2021

Côte d'Ivoire.Ce mardi 26 octobre 2021, 13 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 201 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 29 guéris et 1 décès.

27 octobre 2021

Prorogation de la transition au Mali : Le Conseil de Sécurité des Nations unies soutiendra la Cédéao

27 octobre 2021

Plus de 3 millions de doses de vaccins anti covid-19 administrées en Côte-d’Ivoire



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité