publicité

Politique

Couverture de la présidentielle ivoirienne : Les journalistes invités à la neutralité, l’objectivité et au respect du code électoral

Publié le :

Amené à intervenir sur la couverture médiatique d’une élection, Lucien Houedanou, consultant en communication a conseillé le respect du Code d’éthique et de la déontologie. Telles sont les principales recommandations faites par ce consultant le mercredi 7 octobre 2020 au cours de la cérémonie de clôture du séminaire de renforcement des compétences et des capacités des professionnels des médias, organisé par l’Organisation internationale de la francophonie (Oif) et l’Observatoire de la liberté de la presse, de l’éthique et la déontologie (Olped) à Grand-Bassam.

Le respect de ce Code doit selon Lucien Houedanou se traduire principalement par la publication de faits avérés. Le journaliste doit les recouper et les vérifier quand il n’en a pas été témoins. Le professionnel des médias doit également traiter l’information avec justice, équité et équilibre. En outre, le consultant en communication, par ailleurs journaliste, invite les journalistes à la neutralité, à l’objectivité et au respect du code électoral. Lequel code doit selon Lucien Houedanou, être bien connu de l’homme de médias.

Avant lui, le président de l’Olped a déploré le fait que les entreprises de presse soient inféodées à des partis ou des hommes politiques. Zio Moussa a aussi conseillé de toujours vérifier une information avant de la publier. De même il leur recommande vivement de se départir de leur manteau de militant pour faire leur travail de façon professionnelle.

Une charte a été élaborée au cours du séminaire. Elle mentionne que les Forces de défense été de sécurité (Fds) assurent convenablement la sécurité des professionnels des médias dans l’exercice de leur fonction au cours de la campagne électorale. Aux journalistes, il est recommandé de faire leur travail avec professionnalisme, même si certains d’entre eux ont des accointances avec les hommes politiques. Quant aux responsables des partis politiques, il leur revient de canaliser leurs militants, les sensibiliser pour éviter qu’ils empêchent les journalistes de faire leur travail comme il se doit.

L’unique recommandation qui a sanctionné le séminaire, intitulé recommandation pour une couverture apaisée de l’élection présidentielle d’octobre, appelle les partis politiques et les candidats à éviter les propos susceptibles d’envenimer le bon déroulement du scrutin. Aussi, le gouvernement est invité à ouvrir le dialogue pour minimiser les points de conflit et créer le consensus. S’agissant des professionnels des médias, il leur est demandé de faciliter toute initiative à même de leur permettre de faire leur travail avec professionnalisme dans un environnement sain.


Jeremy Junior




publicité

FIL INFO

27 octobre 2021

Médias: Radio Côte d’Ivoire célèbre ses 60 ans

27 octobre 2021

Bénin : arrestation de 4 personnes soupçonnées de terrorisme

27 octobre 2021

Côte d'Ivoire.Ce mardi 26 octobre 2021, 13 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 201 échantillons prélevés soit 0,6 % de cas positifs, 29 guéris et 1 décès.

27 octobre 2021

Prorogation de la transition au Mali : Le Conseil de Sécurité des Nations unies soutiendra la Cédéao

27 octobre 2021

Plus de 3 millions de doses de vaccins anti covid-19 administrées en Côte-d’Ivoire



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité