publicité

Economie

Côte d'Ivoire. Anacarde : Une vingtaine d'unités de transformation en cours d'installation

Publié le :

M. Souleymane Diarrassouba, ministre de l’Industrie et du Commerce, a visité, le vendredi 2 octobre, une usine de transformation d’anacarde à la zone industrielle de Yamoussoukro. « Cette unité industrielle de transformation de l’anacarde produit 24 000 tonnes par an et emploie plus de 500 personnes pour un investissement de plus de 6 milliards de F. CFA. La structure ne s’arrête pas là. Elle prévoit, au cours des cinq prochaines années, créer 8 unités industrielles, installées à Yamoussoukro, mais aussi dans d’autres régions de la Côte d’Ivoire, pour un investissement de 40 milliards de F. CFA. C’est une bonne nouvelle et cela démontre que l’industrialisation de la transformation de l’anacarde est une réalité vivante et que le secteur évolue dans ce sens à l’effet que nous puissions, au cours des prochaines années, dans trois ou cinq ans en tout cas, réaliser l’objectif que le chef de l’Etat nous a assigné », a commenté le ministre Diarrassouba.

Selon lui, l’ouverture de cette usine constitue l’effectivité de la vision du président de la République de faire de la Côte d’Ivoire un pays industriel. « Vous vous souviendrez que le président de la République a donné des orientations claires aux ministères concernés, au Conseil Anacarde-Coton, à l’effet de transformer toute la production d’anacarde. Nous avons la position de numéro 1 au niveau mondial avec plus de 800 000 tonnes de noix d’anacarde », a-t- il révélé. Relevant, par ailleurs, que l’objectif est de pouvoir transformer toute cette production et que pour y parvenir, le Président de la République a eu beaucoup de visites à l’international.

« Nous sommes à 10 % de transformation de l’anacarde. Mais, il faut noter qu’on était très bas il y a quelques années », a remarqué le ministre Souleymane Diarrassouba.

qui révèle qu’« il y a une vingtaine de sociétés d’anacarde en cours d’installation sur tout le territoire national».

M. Chu Lin, directeur de Southland Global Agriculture, a indiqué que sa structure est installée depuis un an dans la zone industrielle de Yamoussoukro. « Depuis deux mois, nous sommes dans la pleine production. Nous n’avons pas de problème d’approvisionnement en noix de cajou, nous avons assez de soutien en fournitures de matière première. Nous avons une bonne relation avec les producteurs », s’est-il félicité.

Robert-Patrice Zouhou, Correspondant régional




publicité

FIL INFO

22 octobre 2020

Le FBI confirme de nouvelles interférences étrangères dans les élections américaines

22 octobre 2020

Mali: Dr Choguel Kokalla Maïga accuse le CNSP d’avoir trahi le M5-RFP

22 octobre 2020

Côte-d’Ivoire: Couvre-feu instauré dans le département de Dabou, sud du pays (préfet)

22 octobre 2020

Samuel Paty : un hommage et des larmes

22 octobre 2020

Bus vandalisés à Abidjan: Un préjudice de plus de 2 milliards subi par la Sotra (ministère des Transports)



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité