publicité

Internationale

Donald Trump, risée du Vatican : pourquoi le pape a refusé de recevoir sa délégation ?

Publié le :

Mike Pompeo et le pape François en octobre 2019.

En visite à Rome, le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, a trouvé les portes du Vatican closes. Le pape François a en effet refusé de le recevoir par crainte de se faire utiliser à des fins électorales.

Donald Trump et ses représentants ne sont plus en odeur de sainteté au Vatican. Ce mercredi 30 septembre, le pape François a refusé de recevoir le secrétaire d'État américain, Mike Pompeo, en déplacement à Rome, rapporte The Daily Beast. Lors de sa dernière visite, il y a un an, le chef de la diplomatie américaine avait pourtant été accueilli chaleureusement par le souveraine pontife, qui lui avait mêrme accordé une audience privée. Depuis 2018, cependant, les relations entre les deux pays se sont nettement rafraichies en raison d'un accord provisoire passé entre le Vatican et la Chine sur la nomination d'évèques.

Au Saint-Siège, officiellement, on invoque la proximité des élections présidentielles de novembre pour justifier ce refus, le pape n'aimant pas, apparemment, recevoir de hauts responsables en période électorale. Officieusement, l'ambassadrice des États-Unis au Vatican, Callista Gingrich, a confié au bureau de presse américain ANSA que François craignait plutôt que Mike Pompeo cherche à tirer avantage d'une éventuelle rencontre au profit du mari de Melania Trump. "C'est précisément la raison pour laquelle le pape ne rencontrera pas le secrétaire d'État américain", a-t-elle affirmé.


Des commentaires mal reçus

Le pape aurait également pris ombrage des commentaires faits par Mike Pompeo début septembre dans la revue catholique First Things, concernant l'accord passé avec la Chine. "Le Saint-Siège a la capacité et le devoir d'attirer l'attention du monde sur les violations des droits de l'homme, en particulier celles perpétrées par des régimes totalitaires comme celui de Pékin", avait-il déclaré au magazine, en référence à la répression des Ouïghours dans le pays. Snobé, le secrétaire d'État s'est donc contenté finalement d'assister à une conférence organisé par l'ambassade américaine au Vatican. Une humiliation de plus pour l'administration Trump, après les gros titres moqueurs de la presse italienne qui ont fait suite au premier débat houleux entre le président américain et son rival dans la course à la présidentielle, Joe Biden




publicité

FIL INFO

21 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce mardi 20 octobre 2020, 18 nouveaux cas de Covid-19 sur 699 échantillons prélevés soit 2,6 % de cas positifs, 15 guéris et 0 décès.

21 octobre 2020

RDC : les députés de Lamuka participeront à la prestation de serment de nouveaux juges constitutionnels (Christophe Lutundula)

21 octobre 2020

Lutte contre le Covid-19 : «Je ne reculerai devant aucune décision», prévient Ali Bongo

21 octobre 2020

Guinée : La police se déploie aux alentours de la maison de Cellou Dalein Diallo

21 octobre 2020

Daloa : La LONACI inaugure sa nouvelle agence



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité