publicité

Politique

Visite d’Etat dans la Marahoué : Ouattara présente son plan pour le développement de Zuénoula

Publié le :

Le Chef de l’Etat Alassane Ouattara a présenté hier devant des milliers de personnes, à la place Bouramani de Zuénoula, son plan de développement du département de Zuénoula, le plus grand de la Marahoué qui compte sept sous-préfectures. ‘’Nous avons un plan Marshall pour Zuénoula’’, a-t-il dit. Le Chef de l’Etat a levé un coin du voile sur ce plan : ‘’S’agissant de vos préoccupations exprimées par votre porte-parole, notamment le bitumage de certains axes routiers. Je voulais les citer : Zuénoula-Béoumi, Zuénoula-Daloa, Zuénoula-Vavoua, le pont de Zuénoula, Zuénoula-Gohitafla, ces chantiers seront lancés et réalisés dans le prochain quinquennat. Je peux vous dire que je tiendrai mes promesses. Faites-moi confiance. Il est prévu la construction de château d’eau et le renforcement des adductions d’eau potable, l’extension du réseau électrique dans les villes et sous-préfectures. La construction des lycées et collèges. L’érection de l’établissement sanitaire de Gohitafla en hôpital général. La création d’un second commissariat de police et des brigades de gendarmerie, la création de nouveaux départements’’.


Avant, le Président Ouattara, dans son allocution a dressé l’état des lieux en matière de développement du département de Zuénoula. ‘’Nous avons entrepris de nombreux investissements depuis 2011 dans le département de Zuénoula qui est l’un des plus grand de la Côte d’Ivoire’’. Ainsi des dizaines de villages, exactement 48 ont été électrifiés depuis 2012. Ce matin nous avons effectué la mise sous tension de trois autres villages et des quartiers. Bazra I, II et Klazra. Ces trois villages font plus de 2500 habitants. Avec la réalisation des travaux, le taux de couverture est passé de 25% en 2011 à 65,6% à fin août 2020. C’est vous dire à quel point ce département était dans l’obscurité. Vous imaginez, il y avait un village sur quatre qui était électrifié. Notre objectif est de parvenir à un taux de couverture de 80% à fin 2020. C’est-à-dire huit village sur dix. C’est dire que quasiment la plupart des villages (…) Je peux vous donner l’assurance qu’avant 2025 tous les autres villages et campements de Zuénoula seront électrifiés’’, a-t-il fait savoir.


Dans son allocution, le Chef de l’Etat a de nouveau lancé un appel à la paix, à la cohésion, préalables au développement. Il a demandé aux jeunes de se préoccuper de leur avenir. Et celui-ci se résume à trouver du travail. Il leur a promis qu’il fera tout pour que les jeunes de ce département aient du travail et puisse s’assumer. Il leur a aussi demandé de tourner le dos à la violence et de ne pas écouter les chants de sirène. Aux femmes, il a promis un appui pour leur autonomisation. Il a demandé également à l’ensemble des populations du département de Zuénoula d’œuvrer pour la paix, ce trésor, a-t-il-dit qui ouvre la voie au développement. ‘’Il ne faut pas le gaspiller’’, a-t-il conseillé.


Le Chef de l’Etat a une fois encore rassurer les Ivoiriens depuis Zuénoula sur la tenue de la présidentielle, qui se tiendra le 31 octobre, date inscrite dans la Constitution. Il a aussi indiqué que ce scrutin aura lieu dans un environnement apaisé. Il a appelé ses compatriotes à se rendre massivement dans les urnes pour faire leur choix. Il a procédé avant son meeting à la mise sous tension de trois villages de Zuénoula. Le Président Ouattara achève aujourd’hui sa tournée dans la Marahoué avec le meeting de clôture à Bouaflé, chef-lieu de région


Laurent Digbeu

Envoyé spécial dans la Marahoué







publicité

FIL INFO

23 octobre 2020

Nigeria. Une prison incendiée à Lagos, la ville toujours sous couvre-feu

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce jeudi 22 octobre 2020, 27 nouveaux cas de Covid-19 sur 1665 échantillons prélevés soit 1,6 % de cas positifs, 18 guéris et 0 décès.

23 octobre 2020

Présidentielle 2020 au Burkina : Le Conseil constitutionnel valide 13 candidatures

23 octobre 2020

Nord-Kivu : 25 présumés criminels arrêtés par l’armée à Goma

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire/Dabou: « La ville est sécurisée » selon le commandant supérieur de la gendarmerie



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité