publicité

Politique

Alassane Ouattara, depuis Sinfra ‘’Les élections auront bel et bien lieu le 31 octobre’’

Publié le :

C’est un Alassane Ouatarra tout feu tout flamme que nous avons retrouvé à Sinfra. Il n’est pas passé par quatre chemins pour asséner ses vérités à ses opposants au cours de son premier meeting, hier, à la place Douafla. Il a commencé par un vibrant hommage à Epiphane Zorro Ballo, Secrétaire d’Etat au Renforcement des Capacités, alors magistrat en exercice au tribunal de Dimbokro, qui a signé en 1999 le certificat de nationalité du Président Ouattara. Certificat qui sera contesté par Henri Konan Bédié, à l’époque Président de la République de Côte d’Ivoire. Plus grave, Epiphane Zorro Bi a été pourchassé. Il connaitra l’exil, au Burkina Faso, puis en Belgique. Le Chef de l’Etat a salué le Secrétaire d’Etat pour sa droiture. Il a rassuré ses compatriotes sur la date de la présidentielle. ‘’Je voudrais profiter de ma présence ici à Sinfra, pour rassurer de nouveau nos compatriotes, que les élections présidentielles auront lieu et auront bel et bien lieu le samedi 31 octobre 2020. Toutes les dispositions sont prises pour que le scrutin se déroule de manière apaisée et transparente à l’image de 2015’’.

Alassane Ouattara a invité les Ivoiriens à sortir massivement pour exprimer leur choix. ‘’En 2015, on a eu de bonnes élections. Tout s’est passé dans la paix. Il n’y aura pas de problèmes en 2020. Les élections seront apaisées et démocratiques’’, a-t-il dit. Le Président de la République a interpellé tous ceux qui s’activent à créer des situations de troubles. En bon Houphouétiste, il a fait savoir qu’il n’acceptera pas de désordre. Pour lui la démocratie, c’est le respect des institutions en place. Prenant son exemple, il a rappelé que lorsqu’il avait été écarté de la course à la présidentielle en 1995 et en 2000, il s’est conformé aux lois de son pays et a attendu que ces mêmes lois l’autorisent à compétir. Il a donc appelé les candidats retenus à se préparer à aller aux élections. A proposer aux Ivoiriens leurs programmes ou bilans pour ceux qui ont eu à gérer le pouvoir. ‘’Il faut qu’ils présentent leurs bilans surtout pour l’un d’entre eux qui sous le prétexte de réconcilier les Ivoiriens, les divise. S’il ne présente pas son bilan, je le ferai à sa place’’, a-t-il indiqué. Parlant du mot d’ordre lancé par certains opposants, il a fait savoir qu’ils peuvent continuer leur ‘’désobéissance civile’’ que son équipe et lui continuent leur travail de développement de la Côte d’Ivoire. Avant le meeting, il a procédé au lancement des travaux de l’axe Sinfra-Bouaflé, à la mise en service du réseau de renforcement des capacités de production d’eau potable et au raccordement de plusieurs villages au réseau électrique. Il a également échangé en début de soirée à Bouaflé avec les cadres de la région. Au cours de cette rencontre, il a appelé les uns et les autres, à plus de cohésion.


Laurent Digbeu




publicité

FIL INFO

23 octobre 2020

Nigeria. Une prison incendiée à Lagos, la ville toujours sous couvre-feu

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce jeudi 22 octobre 2020, 27 nouveaux cas de Covid-19 sur 1665 échantillons prélevés soit 1,6 % de cas positifs, 18 guéris et 0 décès.

23 octobre 2020

Présidentielle 2020 au Burkina : Le Conseil constitutionnel valide 13 candidatures

23 octobre 2020

Nord-Kivu : 25 présumés criminels arrêtés par l’armée à Goma

23 octobre 2020

Côte d’Ivoire/Dabou: « La ville est sécurisée » selon le commandant supérieur de la gendarmerie



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité