publicité

Politique

Côte d'Ivoire. Ouattara s'engage à rattraper le retard que le Moronou a connu

Publié le :

« Je veux rattraper le retard que la région du Moronou a connu ». C’est l’engagement qu’a pris le chef de l’Etat le samedi 12 septembre 2020 au cours du meeting de clôture de sa visite d’Etat dans la région du Moronou.

Entouré de son épouse Dominique Ouattara, du Premier ministre, des présidents des institutions, des membres et de plusieurs autres responsables de l’administration et du Rhdp, le Président Alassane Ouattara a avoué que la région a perdu son lustre d’antan parce qu’elle n’a pas bénéficié, pendant plusieurs années, d’investissements à même de lui permettre de se développer. C’est pourquoi dès son accession au pouvoir, le président de la République dit avoir entrepris des projets pour redorer l’image morose qu’avait pris la région. C’est ainsi que des projets en électrification, de desserte en eau potable, bitume de routes bitumées, construction de centres de santé et d’écoles ont été entrepris.

Selon les déclarations du Chef de l’Etat, la région atteindra un taux de couverture en électrification de 100% d’ici fin 2020. S’agissant du problème de l’eau, il a soutenu la capacité de l’unité de production d’eau de Bougouanou, qui était de 2 000 m3 d’eau a été renforcée au cours de sa visite. Elle passera à une production de 4 000 m3 grâce à sa connexion au fleuve Comoé.

Il a rappelle que les axes Bongouanou M’Batto, Bougouanou Kotobi Akoupe, et bien d’autres ont été bitumés.

Concernant l’automatisation des femmes, il a remercié la Première Dame qui prévoit de dégager une enveloppe de 1,3 milliard de francs CFA, contre 800 000 000 de francs CFA, pour des prêts aux femmes. En vue de les aider à s’insérer dans le tissu socio-économique.

Alassane Ouattara a aussi indiqué que pour l’insertion socio-économique des jeunes, c’’est la somme de 1,3 milliard qui sera investie d’ici la fin 2020.

Répondant aux préoccupations exprimées dans le livre blanc, il a remis, séance tenante, un véhicule au Roi du Moronou Nana Tehoua Ehora et promis que la sous-préfecture de Ouellé sera érigée en département. Promettant, dans la foulée, que les autres préoccupations seront étudiées avec les ministères concernés.

Les projets qui ont été entamés se poursuivront et seront intensifier pour le bonheur des populations de la région, a-t-il assuré.

Tous cess projets a-t-il relevé, ne pourront être réalisés que dans un climat de paix. C’est pourquoi tout en encourageant les chefs coutumiers et tous les autres acteurs pour avoir permis de maintenir la paix et la cohésion sociale au cours des manifestations du mois d’août 2020, il a invité les jeunes à éviter de se laisser manipuler par des politiques. Mais plutôt de chercher à se battre pour leur avenir.

Message qui semble avoir été bien reçu eu égard au tonnerre d’applaudissements qui s’est fait entendre.

Le directeur de cabinet du ministre l’Administration du territoire et de la Décentralisation a remis 15 véhicules au corps préfectoral au nom de L’Etat, deux ambulances ont été remises aux villages de Anoumanba et Bananbo, un pick-up et deux motos pour le commissariat de Bongouanou

Par ailleurs, il faut noter que le Chef de l’Etat a reçu des attributs de roi.

De notre envoyé spécial Jeremy Junior








publicité

FIL INFO

29 septembre 2020

Les gouverneurs du Haut-Katanga et du Kasaï invitent les communautés de deux provinces à la cohabitation pacifique

29 septembre 2020

Un premier débat risqué pour Donald Trump

29 septembre 2020

Madagascar: Les cas de Covid-19 importés augmentent

29 septembre 2020

Côte-d’Ivoire: L’université de Man lance les épreuves orales pour le recrutement 2020 des enseignant-chercheurs

29 septembre 2020

Sénégal :Covid-19 : 10 nouveaux tests positifs et 118 patients guéris



Fanico

Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien

publicité