publicité

Internationale

Présidentielle en Guinée : 12 candidats s'affronteront le 18 octobre…

Publié le :

Les guinéens se rendront dans les unes le 18 octobre 2020 pour élire leur prochain président de la République. Alpha Condé, le président sortant qui brigue un troisième a signé un décret mercredi soir convoquant le corps électoral. Ledit décret précise que les bureaux de vote ouvriront à 8heures et fermeront à 18 heures.

Cette présidentielle sera plus ouverte que celle de 2015 qui n'avait enregistré que 8 candidats dont une femme. Quelques heures avant le décret convoquant le corps électoral, la Cour Constitutionnelle a publié la liste définitive des candidats retenus. Sur un effectif de treize postulants, douze (12) candidats dont deux femmes ont été retenus pour être dans la course à l'élection présidentielle du 18 octobre 2020.

La Cour a invalidé la candidature d'Edouard Zotomou Kpogomou, jugeant son dossier non conforme aux dispositions de l'article 42 de la Constitution. Par contre l'institution a validée 12 candidatures dont celle du président sortant Alpha Condé et de son principal opposant Cellou Dalein Diallo. Ce sont les deux plus grandes figures des candidats en compétition, car s'étant déjà affrontés dans les urnes à trois reprises. L'ancien premier ministre (66 ans) espère obtenir sa revanche sur l'actuel chef de l'Etat, après ses défaites de 2010 et de 2015.

Les autres candidats sont à leur première expérience pour certains. Parmi eux, figurent deux anciens ministres d'Alpha Condé. Il s'agit de l'avocat Maitre Abdoul Kabélé Camara, (RGD), ancien ministre de la Défense, Madame Makalé Camara (FAN), ancienne ministre des affaires étrangères. Le reste des candidats sont : Ousmane Doré (MND), Mandjouf Mauro Sidibé (AFC), Ibrahima Abé Sylla (NFR) candidat malheureux de la présidentielle de 2010, Madame Makalé Traoré (PACT, Ousmane Kaba (PADES), M. Bouya Konaté (UDIR), M. Laye Souleymane Diallo (PLP), Abdoulaye Kourouma (RRD).

Le FNDC dans la fébrilité…

A l'opposé le FNDC, la coalition hétéroclite d'opposants qui lutte contre le troisième mandat est plus que jamais divisée. La candidature du principal opposant Cellou Dalein Diallo a créé une scission au sein du mouvement. Réunis ce mercredi en plénière, les leaders du FNDC ont réaffirmé leur détermination à poursuivre la lutte contre le troisième mandat, sans pour autant donner de date pour une prochaine manifestation. Ils ont également annoncé l'exclusion du FNDC de tous les partis politiques (dont l'UFDG le parti de Cellou Dalein Diallo) ayant décidé de participer à l'élection présidentielle.

De notre correspondant à Conakry , Ben Ismaël



publicité

FIL INFO

10 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Yasmina Ouégnin, Simone Gbagbo…aux festivités du 30e anniversaire du trône de sa Majesté Nanan Kanga Assoumou

10 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce dimanche 9 mai 2021, 57 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 159 échantillons prélevés soit 2,6 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

10 mai 2021

Lutte contre la COVID-19 au Mali : Le gouvernement invité par le CNT à prendre des mesures idoines

10 mai 2021

Cameroun : Le Ministère de la défense reçoit des Etats-Unis un don d’équipements pour la lutte contre les engins explosifs improvisés.

10 mai 2021

Législatives partielles Séguéla: Le suppléant d’Hamed Bakayoko se retire pour le frère aîné, Zoumana Bakayoko



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité