publicité

Internationale

Burkina/Présidentielle: Carlos Toé: ”Une candidature unique de l’opposition serait dangereuse pour la stabilité du pays “

Publié le :

Le président du Mouvement pour le changement et la renaissance, (MCR, parti d’opposition affilié au Cfop), Carlos Toé a affirmé mardi à Ouagadougou qu’une candidature unique de l’opposition à la présidentielle du 22 novembre serait « dangereuse pour la stabilité du pays », lors d’une conférence de presse.

« Avec le modèle dichotomique qu’on veut imposer, une candidature unique de l’opposition serait très dangereuse pour la stabilité du pays, et cela tue l’éclosion de la pluralité, a déclaré M. Toé au siège du Chef de file de l’opposition (Cfop).

Pour Carlos Toé, l’idée de plusieurs candidatures de l’opposition est « une stratégie électorale mise en oeuvre pour révéler la diversité et la pluralité des programmes de société des partis politiques et laisser la latitude aux électeurs de faire leur choix.


« Ne limitons pas le choix des électeurs, c’est dans la diversité qu’ils peuvent effectuer le meilleur choix », a-t-il exhorté.

Selon le président du MCR, c’est au second tour, s’il y en a que l’opposition se mettra ensemble pour soutenir le candidat qui passera, comme le stipule l’Accord politique de l’opposition (APO) signé le 18 août par 23 partis de l’opposition.

« Outre ces 23 partis signataires, d’autres candidats à la présidentielle, de même que des partis et mouvements politiques ont annoncé leur adhésion, des conventions de signatures auront donc lieu dans les jours à venir », a révélé Carlos Toé ajoutant que ledit accord a « semé la panique à bord au sein de la majorité présidentielle, la poussant à la création de mouvements équilibristes sans encrage politique. »

Au Burkina, les élections couplées présidentielle législatives sont prévues pour se tenir le 22 novembre 2020.

Jocelyne Liadé







publicité

FIL INFO

9 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce samedi 8 mai 2021, 41 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 980 échantillons prélevés soit 2,1 % de cas positifs, 21 guéris et 0 décès.

9 mai 2021

Mali.Violence en milieu universitaire : des étudiants du campus de l’IPR/IFRA de Katibougou expulsés

9 mai 2021

Emploi des jeunes: Macky demande le lancement des premiers recrutements dès la semaine prochaine

9 mai 2021

Attaque contre l’agent collecteur de Lonaci à Vridi-Zimbabwe: Les auteurs dans les filets de la police criminelle



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité