publicité

Politique

Présidentielle apaisée : Ce que propose le candidat Théophile Soko Waza

Publié le :

Le président de l’organisation citoyenne ‘’La 4eme voix, la voix des sans voix’’, candidat à la présidentielle ivoirienne d’octobre 2020, a animé une conférence publique le samedi 5 septembre, au quartier Koweit dans la commune de Yopougon.

Au cours de cette cérémonie, Théophile Soko Waza a fait des propositions pour éviter à la Côte d’Ivoire d’autres crises post-électorales.

Le leader de ce mouvement citoyen soutient que le pays doit se doter d’une Constitution qui limite effectivement le nombre de mandat présidentiel à 2. Pour selon lui, éviter « des présidents à vie » et aussi dans l’optique de « permettre l’alternance politique ».

Selon son analyse, ce sont les systèmes électoraux mis en place depuis l’époque de Felix Houphouët Boigny par les différents systèmes politiques, qui sont à la base des crises post-électorales.

Le conférencier va plus loin, pour affirmer que les gouvernants qui ont exercé le pouvoir après Houphouët Boigny, ont utilisé les Constitutions qu’ils ont fait adopter, pour aller contrer des candidats qui peuvent les gêner dans leur quête du pouvoir.

Ce qui l’a amené à dire que « c’est la guerre que se livrent les héritiers du premier Président ivoirien qui est à la base des crises post-électorales dans le pays ».

Théophile Soko Waza a dit s’engager dans la course pour la présidentielle non pas pour gagner, mais pour contribuer activement au changement de ce système qu’il juge mauvais et qui, pour lui entraine toujours des crises post-électorales.

Par ailleurs, il appelé les gouvernants à ne pas empêcher les manifestations, mais plutôt à les canaliser.

Il leur a également demandé d’écouter les guides religieux. En ce sens que leurs sorties s’inscrivent dans le cadre de la recherche de la paix.

Abordant son projet de société, il a souligné qu’il repose sur 3 piliers fondamentaux.

A savoir d’un côté : amener tout le monde à s’exprimer, favoriser une gestion participative et collective. Le dernier pilier est son slogan qui dit « Que chacun de nous soit une source de production de richesses ». Des richesses qui dans son entendement doivent être perceptibles dans plusieurs domaines de la vie.

Jeremy Junior




publicité

FIL INFO

23 octobre 2021

Cameroun: Neuf députés du RDPC sont (déjà) décédés depuis le début de la 10e législature

23 octobre 2021

Félix Tshisekedi instruit l'IGF de faire la lumière sur un présumé détournement des primes des Léopards U-20

23 octobre 2021

Côte d'Ivoire.Ce vendredi 22 octobre 2021, 13 nouveaux cas de Covid-19 sur 1 792 échantillons prélevés soit 0,7 % de cas positifs, 41 guéris et 0 décès.

23 octobre 2021

Un Américain ayant commis un meurtre il y a 30 ans exécuté en Alabama

23 octobre 2021

CPI – Le procureur Karim Khan nomme « d’éminents experts » aux postes de conseillers spéciaux



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité