publicité

Politique

Présidentielle apaisée : Ce que propose le candidat Théophile Soko Waza

Publié le :

Le président de l’organisation citoyenne ‘’La 4eme voix, la voix des sans voix’’, candidat à la présidentielle ivoirienne d’octobre 2020, a animé une conférence publique le samedi 5 septembre, au quartier Koweit dans la commune de Yopougon.

Au cours de cette cérémonie, Théophile Soko Waza a fait des propositions pour éviter à la Côte d’Ivoire d’autres crises post-électorales.

Le leader de ce mouvement citoyen soutient que le pays doit se doter d’une Constitution qui limite effectivement le nombre de mandat présidentiel à 2. Pour selon lui, éviter « des présidents à vie » et aussi dans l’optique de « permettre l’alternance politique ».

Selon son analyse, ce sont les systèmes électoraux mis en place depuis l’époque de Felix Houphouët Boigny par les différents systèmes politiques, qui sont à la base des crises post-électorales.

Le conférencier va plus loin, pour affirmer que les gouvernants qui ont exercé le pouvoir après Houphouët Boigny, ont utilisé les Constitutions qu’ils ont fait adopter, pour aller contrer des candidats qui peuvent les gêner dans leur quête du pouvoir.

Ce qui l’a amené à dire que « c’est la guerre que se livrent les héritiers du premier Président ivoirien qui est à la base des crises post-électorales dans le pays ».

Théophile Soko Waza a dit s’engager dans la course pour la présidentielle non pas pour gagner, mais pour contribuer activement au changement de ce système qu’il juge mauvais et qui, pour lui entraine toujours des crises post-électorales.

Par ailleurs, il appelé les gouvernants à ne pas empêcher les manifestations, mais plutôt à les canaliser.

Il leur a également demandé d’écouter les guides religieux. En ce sens que leurs sorties s’inscrivent dans le cadre de la recherche de la paix.

Abordant son projet de société, il a souligné qu’il repose sur 3 piliers fondamentaux.

A savoir d’un côté : amener tout le monde à s’exprimer, favoriser une gestion participative et collective. Le dernier pilier est son slogan qui dit « Que chacun de nous soit une source de production de richesses ». Des richesses qui dans son entendement doivent être perceptibles dans plusieurs domaines de la vie.

Jeremy Junior




publicité

FIL INFO

30 septembre 2020

Election présidentielle ivoirienne: International crisis group appelle à un le report

30 septembre 2020

Côte-d’Ivoire: Alioune Ciss nommé nouveau CEO de Webb Fontaine

30 septembre 2020

L’Allemagne renforce la lutte contre le coronavirus pour éviter un reconfinement

30 septembre 2020

Au Sénégal, les paysans aussi veulent habiter Akon City la ville du futur

30 septembre 2020

Présidentielle du 31 octobre 2020: Le porte-parole du gouvernement rassure que le délai sera tenu



Fanico

Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien

publicité