publicité

Politique

Présidentielle2020 : Adjoumani explique sa sortie à la Cathédrale

Publié le :

Malgré les critiques qui tonnent depuis sa conférence de presse à la cathédrale Saint-Paul d’Abidjan-Plateau, Kobénan Kouassi Adjoumani ne lâche rien.

Recevant le Mouvement pour la République (MPR), conduit par son président Drigoné Bi Faya hier vendredi à son cabinet, le Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural et porte-parole du RHDP, a affirmé avoir posé cet acte pour la « postérité », mais aussi pour la « paix » dans le pays.

Tout en déplorant les critiques, Adjoumani a expliqué que l’acte posé visait à rappeler à l’Evêque Kutwa, qu’il est une autorité hautement spirituelle. Par conséquent, il n’avait pas besoin de faire une telle déclaration.

« En tant qu’homme spirituel, il avait la possibilité de venir voir le Président avant même son voyage. Il est le Cardinal de tout le monde. Nous aussi nous faisons vivre l’Eglise, dans nos régions, mais pourquoi diantre, peut- il parler de cette façon ? nous avons voulu donc en posant cet acte, ramener la paix», a déclaré “l’éléphant du Zanzan”.

Adjoumani a démenti en outre n’avoir jamais envoyé quelqu’un prendre une salle à la cathédrale dans la perspective de faire une réunion avec les femmes du Zanzan.

Selon lui, ces mensonges, visent à le « déstabiliser », étant donné qu’il porte la voix du RHDP. Toutefois, il n’a pas manqué de rappeler que ” C’est peine perdue (…) ». Car dira-t-il « Pour qu’Alassane Ouattara puisse gagner au 31 octobre 2020, il fallait des sacrifices et ce sacrifice et il fait partie des personnes qui en sont victimes ».

Saluant son acte, le Porte-Parole du MPR, Dr Soumaila Doumbia Major dit Doumbia Major a qualifié celui-ci d’historique, en ce sens qu’il rappelle aux guides religieux leurs devoirs de demeurer neutres dans le jeu et le débat politique.

« En tant que ministre, la position qu’il a prise est une position historique. La politique aux politiciens, la religion aux religieux. L’Etat a part, la religion à part. Au niveau du MPR nous sommes fiers de vous. Nous sommes vos soldats à partir d’aujourd’hui », a renchéri Drigoné Bi Faya, le président du mouvement.

I.Sékou Koné





publicité

FIL INFO

30 septembre 2020

Election présidentielle ivoirienne: International crisis group appelle à un le report

30 septembre 2020

Côte-d’Ivoire: Alioune Ciss nommé nouveau CEO de Webb Fontaine

30 septembre 2020

L’Allemagne renforce la lutte contre le coronavirus pour éviter un reconfinement

30 septembre 2020

Au Sénégal, les paysans aussi veulent habiter Akon City la ville du futur

30 septembre 2020

Présidentielle du 31 octobre 2020: Le porte-parole du gouvernement rassure que le délai sera tenu



Fanico

Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien

publicité