publicité

Societe

Promotion des énergies renouvelables : sensibilisation et information des entreprises et industries de Bouaké

Publié le :

La Confédération générale des Entreprises de Côte d’Ivoire (CGECI) et l’Agence Allemande de Coopération (GIZ) ont procédé le 3 septembre 2020 au lancement de la deuxième campagne de sensibilisation et d’information des entreprises et industries de Bouaké sur l’Efficacité Energétique et les Energies Renouvelables.

Cette campagne fait suite à celle des ménages, sur le même sujet, lancée par le Ministère du Pétrole, de l’Energie et des Énergies Renouvelables début août 2020. Outre les professionnels du Secteur présents à la cérémonie de lancement, l’on a noté la présence de la représentante du Maire et celle du Conseil Régional du Gbêkê.

Deuxième plus grande ville du pays après Abidjan, Bouaké abrite plusieurs industries dans les secteurs textile, tabac, noix de cajou, hôtelier, sportif, et bien d’autres. C’est donc à juste titre que la capitale de la région du Gbêkê a été retenue pour accueillir cette deuxième étape, de la campagne de sensibilisation des villes de l’intérieur, après celle de San Pedro la semaine dernière.

Mme Diomandé Krotoumou, 2 -ème adjointe au maire, a salué cette initiative et remercié les parties prenantes dans la mise en œuvre du projet. Elle a insisté sur l’importance des Energies Renouvelables et de l’Efficacité Energétique qui constituent selon elle, une trouvaille de dernière génération, nécessaire pour la survie de la planète.

Au nom de la CGECI, Brou Ahoua président de la Sous-Commission Energie et Point Focal du Projet PROFERE à la CGECI, s’est voulu rassurant quant à l’opportunité que représente la mise en œuvre d’une politique d’efficacité énergétique pour les entreprises. Pour lui, l’efficacité énergétique et les énergies renouvelables permettront « d’ouvrir de nouvelles perspectives pour l’industrie ivoirienne.

Elles favoriseront également la création des entreprises compétitives, capables de conquérir le marché sous régional, voir africain, c’est-à-dire de véritables champions nationaux ».

Elles aideront la Côte d’Ivoire, à réussir sa politique d’industrialisation en respectant ses engagements internationaux, notamment la réduction de sa consommation des énergies fossiles, donc de son empreinte carbone.

En résumé, la Côte d’Ivoire veut s’industrialiser tout en réduisant son impact sur l’environnement. C’est pourquoi Edi Boraud, représentant la Plateforme des associations des entreprises de l’efficacité énergétique et des énergies renouvelable a insisté sur la nécessité pour les entreprises de s’inscrire dans cette nouvelle dynamique énergétique, afin d’être plus compétitives et participer à la préservation de la nature. Il s’est voulu rassurant quant à la disponibilité de l’organisation qu’il représente à les accompagner, ainsi que les communautés de la région dans cette transition énergétique, afin qu’elles puissent opérer des choix adaptés à leur besoin. Cela passe donc par l’évaluation de leurs besoins, la réalisation d’un audit énergétique mais également l’adoption de gestes simples permettant de réduire la consommation énergétique : éteindre les ampoules et les appareils lorsqu’on sort d’une pièce, débrancher les appareils en fin d’utilisation, utiliser des appareils qui consomment moins d’énergie, etc.

Une présentation du projet a été faite par, Brou AHOUA afin d’apporter plus de détail sur sa mise en œuvre. Celle-ci a suscité un intérêt particulier auprès des participants qui ont été édifiés par la qualité des réponses données, aux différentes préoccupations soulevées, par les partenaires au projet. Notamment le Ministère du Pétrole, de l’énergie et des énergies renouvelables, représenté par Siriki Gnigbognima, responsable de la sous-direction de l’Économie d’Énergie.

Il convient de signaler que la GIZ a mis en place le projet « Formation Professionnelle dans les secteurs des Energies Renouvelables, notamment le photovoltaïque et les Efficacités Energétiques en Côte d’Ivoire, dénommé PROFERE ». C’est donc dans le cadre de l’exécution dudit projet, notamment celles de la composante chargée du développement des PME, que la GIZ a signé une convention avec la CGECI. Cette convention vise d’une part à la sensibilisation des entreprises, industries et ménages à l’efficacité énergétique et aux énergies renouvelables ; et d’autre part à renforcer, à travers 11 modules de formation, les capacités des PME et entreprises ivoiriennes.


Jeremy Junior




publicité

FIL INFO

30 septembre 2020

Election présidentielle ivoirienne: International crisis group appelle à un le report

30 septembre 2020

Côte-d’Ivoire: Alioune Ciss nommé nouveau CEO de Webb Fontaine

30 septembre 2020

L’Allemagne renforce la lutte contre le coronavirus pour éviter un reconfinement

30 septembre 2020

Au Sénégal, les paysans aussi veulent habiter Akon City la ville du futur

30 septembre 2020

Présidentielle du 31 octobre 2020: Le porte-parole du gouvernement rassure que le délai sera tenu



Fanico

Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?
Adi Isac 4 septembre 2020
Hélas la Côte d’Ivoire ne vaincra pas une fois de plus son "signe indien

publicité