publicité

Politique

Point de vue :Démonstration de force

Publié le :

Le Rassemblement des Houphouëtistes, pour la Démocratie et la Paix ou RHDP, a investi son candidat à la candidature de la prochaine présidentielle. Comme pour donner la réplique à l’opposition qui s’est illustrée au cours de ces derniers jours ici et là, à travers des marches assez tonitruantes pour justement réfuter la légalité de cette candidature, ce fut une véritable démonstration de force. Haut en couleurs et fort impressionnante, cette simple cérémonie d’investiture aura mobilisé plusieurs milliers de militants et de sympathisants du RHDP, tous galvanisés par l’ardent désir de prouver aux adversaires d’en face, qu’ils constituent la majorité silencieuse. Celle dont le poids sociologique devra peser lourd dans la balance au soir du 31 octobre prochain, en faveur d’Alassane Ouattara.

Pour autant, à défaut de produire un effet d’intimidation sur tous ceux qui dénient un prochain mandat à Alassane Ouattara, cette investiture devrait tout de même les obliger à un examen de conscience. En vue de se convaincre de cette réalité, qui est l’impressionnante côte de popularité du candidat du RHDP, incarnée par cette forte mobilisation. Le Président candidat a annoncé plus d’un million de signatures pour son parrainage. Un chiffre largement au-dessus des cinquante- cinq mille exigés à tous les prétendants par la Commission électorale indépendante, pour espérer être en lice dans cette course à la présidence. Comment faire pour détourner ce million d’électeurs, ou du moins une importante fraction de ces milliers de personnes déjà acquises à la cause du candidat du RHDP ? Voilà ce qui devrait à présent, logiquement préoccuper tous ceux qui, tapis dans l’ombre, commanditent chaque semaine des marches aux conséquences toujours désastreuses.

Continuer d’évoluer dans cette posture au quotidien, serait une façon de corroborer la peur qui se serait emparée d’eux, depuis l’annonce publique de la candidature d’Alassane Ouattara. Et qu’ils camouflent à travers ces marches, en vue de troubler l’ordre public, de provoquer une psychose sociale susceptible de compromettre la tenue effective de ce scrutin. Du moins tant que le Chef de l’Etat sera dans la course pour le compte du RHDP. Et comme promis, le candidat des Houphouëtistes a déposé lundi 24 août, son dossier de candidature à la Commission électorale indépendante. Un fait qui n’est point passé inaperçu, avec la présence de la foule de militants venus agrémenter ce moment solennel, qui apparaitra encore aux yeux de l’opposition, telle une façon de la narguer. Alors qu’en réalité, cela n’a rien d’anti républicain voire d’illégal en soi. Si ce n’est qu’une ramification de la démonstration de force du samedi dernier. Toute chose non interdite par ailleurs.

Pendant combien de temps, allons nous vivre cette situation où, l’expression de la démocratie a bien du mal à être totale, effective propre à tous égard ? Susceptible de nous conduire à la journée électorale du 31 octobre, sans accrocs majeurs.

MOUSSA BEN TOURE




publicité

FIL INFO

24 octobre 2021

Beni : 10 morts dans une nouvelle attaque des ADF à Bulongo

24 octobre 2021

Un nouveau lanceur d’alerte accuse Facebook de prioriser ses profits

24 octobre 2021

Forte pluie à Abidjan : 14 victimes dont 6 morts ce vendredi

24 octobre 2021

Macky Sall plaide pour un fonds africain de promotion du Cinéma

24 octobre 2021

Côte-d’Ivoire: La mine d’or de Yaouré vise 500 000 onces pour l’exercice 2022



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité