publicité

Politique

Alassane Ouattara assiste impuissant au départ définitif de ‘’ son fils’’

Publié le :

Rideau. Depuis l’après- midi de ce vendredi 17 juillet, le Premier ministre Amadou Gon a quitté le monde des vivants pour l’au-delà .

En effet, ce vendredi, jour d’intense spiritualité pour les musulmans, la grande mosquée de Korhogo s’est avérée trop exiguë pour des milliers de fidèles, mais également des non musulmans. D’abord, pour la prière de Djoumah et ensuite pour celle effectuée, sur la dépouille de Amadou Gon Coulibaly.

Au premier rang des fidèles, le Président de la République, Alassane Ouattara, accompagné des membres du gouvernement, des présidents d’Institutions, des chefs de missions diplomatiques.

Dans son sermon, l’imam Ousmane Diakité, par ailleurs Secrétaire Général du Conseil Supérieur des Imams (COSIM), a dit que la mort pour le ‘’ musulman est un passage obligé. « Allah nous avait donné son serviteur, El Hadj Amadou Gon Coulibaly et il a plu à Allah de le rappeler. Donc pour nous, la mort ne doit pas être une occasion de perte de la foi, bien au contraire. Nous devons tirer des leçons dans le décès de Amadou Gon Coulibaly.

Nous devons, comme l’a fait Amadou, adorer Allah et partager le peu de moyens qu’Allah nous a donné. Le Premier ministre, le travailleur acharné est parti et nous aussi allons partir… » a rappelé l’imam Diakité, qui a invité les fidèles à sécher leurs larmes et à multiplier les prières en faveur du défunt.

Après les deux ‘’ rakats’’ composant la prière du vendredi, a suivi la prière mortuaire dite par le Cheick Aima Mamadou Traoré, président du Cosim. Il se tient debout devant la dépouille du Premier ministre, entouré par l’ensemble des fidèles. Moment solennel en soi, qui voient les coreligionnaires du défunt, le confier à Allah Tout puissant, avant de se retrouver dans la tombe, marquant par ce fait même, son entrée dans le séjour des morts.

Cette prière d’intercession a mis fin à l’étape de la grande mosquée.

A 13 h 30, c’est l’heure de la séparation définitive.Le Président Alassane Ouattara, le regard triste, rempli d’émotion, mais surtout le cœur chargé de foi, comme cela est recommandé à tout musulman en pareille occasion, assiste tout de même impuissant, au départ du Command-Car transportant la dépouille de son « fils » bien aimé AGC. Et au fur et à mesure que s’éloigne ce véhicule, la tristesse et l’émotion étreignent les cœurs et déclenchent ici et là des sanglots dans la foule. Car, c’est en ce moment précis, que s’opère l’ultime séparation entre eux et le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Qui va ainsi tout droit au caveau familial, où il sera inhumé plus tard, dans la plus stricte intimité familiale.

Le Chef de l’Etat a eu le réconfort moral du Président du Togo Faure Gnassingbé et du Premier ministre du Niger, Brigi Rafini, venus tous les deux spécialement à Korhogo, le soutenir dans cette douloureuse épreuve. Laquelle marque ainsi la fin de trente années de collaboration sincère, de loyauté, d’amitié modèle et de fraternité vraie, entre Amadou Gon Coulibaly et Alassane Ouattara.

L’histoire politique de la Côte d’Ivoire retiendra que, Amadou Gon Coulibaly, Premier ministre du gouvernement d’Alassane Ouattara, est mort à la tâche le mercredi 8 juillet, à l’âge de 61 ans, des suites d’un malaise survenu au cours de l’une des sessions hebdomadaires, du Conseil des ministres. Alors qu’il était rentré de Paris, le 2 juillet 2020, à l’issue d’un séjour médical de deux mois. Un retour qui avait revêtu les allures d’un vrai triomphe de la vie sur la mort, pour les militants du RHDP, dont il était le candidat déclaré à la présidentielle d’octobre 2020. Mais hélas, le sort en décidé autrement.

A quatre mois de cette importante compétition électorale, le RHDP est fortement embarrassé et la question d’un nouveau candidat est déjà sur toutes les lèvres.

I.Sékou Koné( Envoyé spécial à Korhogo)






publicité

FIL INFO

21 octobre 2020

Côte d’Ivoire :Ce mardi 20 octobre 2020, 18 nouveaux cas de Covid-19 sur 699 échantillons prélevés soit 2,6 % de cas positifs, 15 guéris et 0 décès.

21 octobre 2020

RDC : les députés de Lamuka participeront à la prestation de serment de nouveaux juges constitutionnels (Christophe Lutundula)

21 octobre 2020

Lutte contre le Covid-19 : «Je ne reculerai devant aucune décision», prévient Ali Bongo

21 octobre 2020

Guinée : La police se déploie aux alentours de la maison de Cellou Dalein Diallo

21 octobre 2020

Daloa : La LONACI inaugure sa nouvelle agence



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité