publicité

Sport

Le destin unique de Musa Juwara

Publié le :

Ce dimanche, Bologne a créé la surprise en gagnant 1-2 sur le terrain de l’Inter Milan. L’équipe de Mihajlovic a notamment pu compter sur le talent de deux Gambiens : Musa Barrow et Musa Juwara.

Si le premier est déjà connu en Italie, le second est en train de se faire un nom avec un destin digne d’un film hollywoodien.

Il faut dire que rien ne prédestinait Juwara à jouer au football en Italie, ni même à y vivre. Orphelin très jeune, le Gambien vit ses premières années avec son grand-père. Mais las du manque de perspectives dans son pays, il effectue un choix difficile : il décide de traverser une partie de l’Afrique puis la Méditerranée seul. A 14 ans, Juwara débarque ainsi en tant que mineur non accompagné en Italie.

Placé dans un centre pour mineurs isolés, il arrive cependant à s’intégrer grâce au football. Son talent est évident et lui permet de briller au sein d’une équipe amateur, le Virtus Avigliano. Mieux, l’entraîneur de ce club le prend sous son aile, le guide sur et en dehors du terrain puis devient son tuteur légal.

Les prouesses du gamin reviennent rapidement aux oreilles des grosses cylindrées du football italien. Après un quiproquo juridique, Juwara effectue le grand saut vers le football professionnel. Il rejoint le Chievo Vérone un an seulement après avoir mis les pieds sur le sol italien.

Le reste de l’histoire est toute aussi belle. Le 25 mai 2019, à l’âge de 17 ans, il joue pour la première fois en Serie A. Depuis, il a été transféré à Bologne où il vient de vivre un très grand bonheur en marquant son premier but en pro ce dimanche.

Nul doute que l’on va encore entendre parler de ce joueur au destin hors du commun.

Romain Welter







publicité

FIL INFO

22 octobre 2020

Le FBI confirme de nouvelles interférences étrangères dans les élections américaines

22 octobre 2020

Mali: Dr Choguel Kokalla Maïga accuse le CNSP d’avoir trahi le M5-RFP

22 octobre 2020

Côte-d’Ivoire: Couvre-feu instauré dans le département de Dabou, sud du pays (préfet)

22 octobre 2020

Samuel Paty : un hommage et des larmes

22 octobre 2020

Bus vandalisés à Abidjan: Un préjudice de plus de 2 milliards subi par la Sotra (ministère des Transports)



Fanico

Marie Paule Ackah 12 octobre 2020
Côte d’Ivoire :Qui est donc Marcel Amon Tanoh ?
Pierre Soumarey 22 septembre 2020
Lorsque l’ambition rend “fou “ et méprise le peuple
Robert-Patrice Zouhou 21 septembre 2020
Mon rêve pour une Côte d’Ivoire réconciliée
Dr. Issa Sangare Yeresso 15 septembre 2020
La politique : Quel sport Machiavélique ?

publicité