publicité

Politique

Réouverture des restaurants, maquis et bars à l’intérieur du pays : Une décision qui était très attendue

Publié le :

L’une des mesures majeures de la déclaration du Président de la République à l’occasion du 3è conseil national de sécurité (CNS) sur la pandémie à coronavirus, est la réouverture effective des restaurants, maquis et bars des villes de l’intérieur du pays.
Cette décision vient à point nommé, vue les conséquences négatives du virus sur l’économie nationale . 
Le Chef de l’Etat, conscient de tous ces facteurs et mesurant les conséquences de la fermeture de ces établissements commerciaux et ayant constaté que depuis bientôt un mois ( le 21 avril ) aucun cas positif n’a été signalé dans l’arrière pays,  a décidé ainsi d’ y alléger certaines mesures en vigueur . 
Et c’est une véritable bouée de sauvetage pour ces commerces et leurs travailleurs. En fait, nombre de ces opérateurs appelaient de tous leurs voeux cette décision, qui vient en quelque sorte les libérer de cette conséquences de la pandémie, qui était devenue difficile à supporter. L’économie reprendra certainement avec surtout l’aide du plan de riposte économique, social et humanitaire.
Les autorités ont eu le nez creux, en isolant le Grand Abidjan, épicentre de la pandémie et en interdisant également tout déplacement vers l’intérieur sans autorisation de la police nationale . 
Cette mesure aura permis d’épargner les autres villes de la Côte d’Ivoire d’une propagation  de la pandémie.
Après donc deux mois d’inactivité, le commerce peut désormais reprendre. A la grande joie des populations de l’intérieur.
 
I. Sékou Koné 



publicité

FIL INFO

23 septembre 2021

Enseignement supérieur : L’Université Jean Lorougnon Guédé de Daloa réalise 100% au CAMES

23 septembre 2021

Espace aérien fermé: l’Algérie punit encore le Maroc

23 septembre 2021

Samuel Eto'o candidat à la présidence de la Fédération camerounaise de football

23 septembre 2021

Transport urbain : La Sotra bientôt à Yamoussoukro, San Pedro et Korhogo, annonce le gouvernement

23 septembre 2021

La dette publique de la Côte-d’Ivoire en hausse de 6,6 milliards de dollars sur un an (risque modéré de surendettement)



Fanico

Séraphin Prao 20 septembre 2021
Lettre ouverte au ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique
Koffi Alle 9 août 2021
Côte d’Ivoire ,indépendance et redemption
Soumarey Pierre Aly 2 août 2021
La cohésion sociale: Préoccupation politique ou demande sociale?
Koffi Alle 26 juin 2021
Stop aux détournements de deniers publics !

publicité