publicité

Economie

Paiement des loyers sur fond de Covid 19 : Le président de l’association des consommateurs salue l’ordonnance prise par le Président Ouattara.

Publié le :

L’ordonnance prise par le Chef de l’Etat, au cours du Conseil des ministres du mercredi 8 avril 2020, au sujet du règlement des loyers en cette période de crise sanitaire liée au Coronavirus 2019, a eu un écho favorable auprès de certains leaders de la société civile. Au nombre desquels Doukoua Godée, le président de la Fédération nationale des associations de consommateurs de Côte d’Ivoire (Fac-ci). 
Contacté à propos, il a affirmé, « je salue l’ordonnance prise par le Président ». Laquelle  précise clairement que durant la période au cours de laquelle le COVID 19 sévit en Côte d’Ivoire, aucun propriétaire de maison ne peut expulser un locataire, ni augmenter le loyer. 
Le président de la Fac-ci, qui se réjouit de cette décision, ajoute : « je suis heureux que le gouvernement ait pris cette décision. C’est une très bonne nouvelle car elle met le locataire à l’aise et contraint le propriétaire à la négociation, afin qu’il trouve un terrain d’entente avec celui qui loue sa maison. Cette ordonnance confère ainsi une protection aux locataires de maisons. Car, des propriétaires sans cœur auraient pu expulser des locataires en ces temps d’auto confinement ». 
 Doukoua Godé, reste persuadé que l’ordonnance du président de la République va contribuer à aplanir les incompréhensions qui auraient pu naitre entre propriétaires de maisons et locataires au sujet des négociations, dont il avait été question avant la prise de l’ordonnance. 
Par ailleurs, le premier responsable de la Fac-ci s’est prononcé sur la possession par tous des cache-nez. Il propose que toutes les usines spécialisées dans la transformation du textile en Côte d’Ivoire, soient mises à contribution pour la production massive de cache-nez. Sous la supervision d’un comité scientifique. 
Ce qui, de son point de vue,  va permettre aux populations ivoiriennes d’acquérir le masque a des prix que l’Etat fixerait bas. Car pour lui, suite à la propagation de la maladie, le prix des masques a pris l’ascenseur. Or, le port de cet équipement de protection, est devenu obligatoire pour les habitants du grand Abidjan, depuis le 9 avril dernier.  
Il estime, qu’ il n’y a que la production massive de cache-nez qui peut contribuer à approvisionner le pays avec du matériel de bonne qualité en quantité suffisante.  
En ce qui concerne le respect des autres mesures barrières, il encourage le gouvernement à poursuivre la sensibilisation. Puis à recourir à la répression, si d’aventure la sensibilisation ne produit pas les effets escomptés dans les délais qu’il s’est fixé. « C’est une question de vie ou de mort », soutient-il avec force conviction.
 
Jeremy Junior    



publicité

FIL INFO

18 mai 2021

Paul Kagame soutient l’état de siège décrété dans l’est de la RDC

18 mai 2021

Côte d'Ivoire.Ce lundi 17 mai 2021, 5 nouveaux cas de Covid-19 sur 171 échantillons prélevés soit 2,9 % de cas positifs, 36 guéris et 0 décès.

18 mai 2021

Église catholique : Mgr Bruno Kouamé est décédé

18 mai 2021

Un prêt de 500 milliards de fcfa du FMI à la Côte–d’Ivoire «pour relancer son économie et créer des emplois»

18 mai 2021

Retour de Gbagbo en Côte-d’Ivoire: Katinan n’a «aucune raison de douter de la bonne foi de Ouattara»



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité