publicité

Economie

Covid -19 en Afrique : Le président de la Bad appelle à une aide financière urgente et indispensable

Publié le :

Selon la Banque africaine de développement, la Covid-19 pourrait entraîner une baisse du Pib, allant de 22,1 milliards d'USD dans le scénario de référence, à 88,3 milliards de dollars dans le scénario catastrophe, soit une contraction des prévisions du Pib pour 2020 de 0,7 à 2,8 points de pourcentage. Si la situation actuelle persiste, l'Afrique pourrait même tomber en récession cette année.
Mieux, le choc de la Covid-19 réduira davantage la marge de manœuvre budgétaire du continent, étant donné que les déficits budgétaires devraient se creuser de 3,5 à 4,9 points de pourcentage et augmenter le déficit de financement de l'Afrique de 110 à 154 milliards d'USD supplémentaires en 2020.
C’est pour toutes ces raisons que le président de cette institution, Akinwumi Adesina  plaide pour les pays en développement  face à cette pandémie. « Nous devons placer la vie au-dessus des ressources, et la santé au-dessus de la dette. Pourquoi ? Parce que les économies en développement sont, à l'heure actuelle, les plus vulnérables. Les solutions que nous proposons doivent aller au-delà de la simple augmentation du volume des prêts. Nous devons aller plus loin et fournir aux pays une aide financière urgente et indispensable, y compris aux pays en développement qui font actuellement l'objet de sanctions », souligne-t-il.
Après avoir fait l’amer constat de l’augmentation des taux d'infection, ainsi que  de la panique qui s'empare des marchés financiers et du ralentissement brutal des économies et de graves perturbations dans les chaînes d'approvisionnement, le président de la Bad affirme qu’il soutient résolument l'appel lancé par le Secrétaire général des Nations unies, en faveur de la suspension de la dette des pays à faible revenu en ces temps d'incertitude et de mutation rapide. Car, soutient Adesina, les sanctions sont certes  efficaces contre les économies, mais elles le sont moins contre le virus.
Paul de Kouamé



publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité