publicité

Economie

BAD : 87% des interventions financières en Afrique vont en Côte d’Ivoire

Publié le :

Le chef de division du développement des marchés de capitaux à la Banque africaine de développement (Bad), Emmanuel Diarra, déclare que le renforcement des capacités des agents de la Caisse des dépôts et de consignation de Côte d’Ivoire (Cdc-CI) est important pour l’amélioration de la gouvernance. Et ce, d’autant plus que leur rôle de collecte de fonds et de réinvestissement fait appel à la question du risque. Il intervenait sur la problématique du rôle de la Caisse de dépôts dans le développement économique du pays, qui a fait l’objet d’une conférence débat tenue récemment à Abidjan.
Emmanuel Diarra a fondé un espoir sur la création de la Cdc-Ci. Surtout que la Bad contribue à hauteur de 17% dans le secteur financier. Et que 87% de ses interventions  dans ce secteur, sont dirigées vers la Côte d’Ivoire. Ainsi, pour soutenir cette jeune institution, qui est la Cdc-Ci, dirigée par Lassina Fofana, le chef de division du développement des marchés de capitaux de la Bad, révèle  que son institution peut mettre à  sa disposition, une palette d’outils financiers.  Que sont notamment des prêts, des prises de participation etc  et apporter sa garantie dans le cadre des émissions .
Le directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (Brvm), Dr Edoh Kossi Amenouve a expliqué pour sa part, la performance des Caisse de dépôts en citant l’exemple du groupe Caisse des dépôts de France qui a placé 148 milliards de dollars sur le marché, tout comme la Caisse des dépôts du Québec qui a réalisé un placement de 340 milliards de dollars.
Dr Edoh Kossi Amenouve propose, de ce fait, trois axes de collaboration avec la Cdc-CI. A savoir l’axe de placement sur le marché ; être un émetteur de référence sur le marché ; pouvoir aider la caisse à devenir un investisseur de référence.
« La caisse a pour vocation d’étendre le champ des possibles », indique Laurent Zylberberg, directeur des relations institutionnels et européennes du groupe Caisse des dépôts de France. Pour lui, la capacité du possible est bien comprise par les investisseurs et les marchés des capitaux .Confiance, développement et coopération est aussi la définition qu’il donne à la Cdc. Qui, pour lui, est un investisseur patient.
Laurent Zylberberg affiche quatre grands principes pour le développement d’un pays avec la caisse des dépôts : Accompagner la croissance ; entraide au secteur privé qui a besoin d’être rassuré ; l’aide à faire éclore des projets ; l’apport de l’expertise à l’ensemble des partenaires. Des principes qui ont permis à la Caisse de France d’être un acteur majeur du développement. Et dans ce pays, un logement sur quatre est construit et financé par ce groupe français.
 
Paul de Kouamé



publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité