publicité

Economie

Contrat de désendettement et de développement (C2d) : Que d’acquis notables pour la Côte d’Ivoire

Publié le :

La quasi-totalité des projets du premier  Contrat de désendettement et de développement (C2d) et certains projets du deuxième C2d sont achevés. C’est ce qui ressort de la cérémonie d’ouverture de la revue sectorielle 2019 du C2d, qui a démarré, ce lundi 2 mars à Abidjan, en présence du directeur de cabinet du Premier ministre , Koffi Ahoutou, par ailleurs président du Comité technique bilatérale et du directeur de l’Agence française de développement, principal  partenaire de ce contrat.
Le C2d est un mécanisme de refinancement par dons des échéances de dettes dues à la France, qui s’élève à 1900 milliards Fcfa. Ce mécanisme a été mis en place suite à l’atteinte du point d’achèvement de l’initiative des Pays pauvres très endettés (Ppte). Ce qui  a de facto permis l’annulation  sèche, le 26 juin 2012 de 600 milliards de créances.
Selon la Coordonnatrice du Secrétariat technique du C2d, Léa Diaté, le montant total engagé pour les deux C2d, qui couvrent 7 secteurs,  s’élève à 1151, 25 milliards Fcfa, dont 413,25 milliards Fcfa pour le 1er C2d-2012-2015 et 738 milliards Fcfa pour le 2e C2d-2014-2020. Sur le montant global des deux contrats de désendettement et de développement, 1003,61 milliards Fcfa ont été remboursés, soit un taux  d’absorption de 87,17%. « Le C2d a financé plusieurs réformes publiques. Au niveau des infrastructures, plusieurs ouvrages ont été réalisés, le pont de Bettié,  celui de Béoumi, la route Bouaké-Ferké, le boulevard de France redressé, les signalisations d’Abidjan. Comme perspectives, nous avons plusieurs grands projets. La route du nord de Ferké à livrer, la nouvelle pharmacie de la santé publique, qui va bénéficier d’un grand entrepôt, il ya aussi l’Infas et plus de 60 collèges de proximité à livrer », révèle la Coordonnatrice du Secrétariat technique.
Le directeur de cabinet du Premier ministre s’est félicité des acquis. Il a  par ailleurs invité ses collaborateurs en faire en sorte que leurs actions soient ressenties par les populations, les plus grands bénéficiaires de ces  réformes. 
Avant le passage en revue de la mise en œuvre des activités effectuées au cours de l’année 2019, afin d’anticiper sur les éventuelles épines, le  directeur  de l’Afd, Emmanuel Debroise a  déploré la lourdeur dans les délais d’exécution. Aussi a-t-il appelé, à plus de vigilance et de célérité dans l’atteinte des objectifs assignés.
Issouf Kamagaté
 
 



publicité

FIL INFO

7 mai 2021

Entre AQMI l’armée française au Mali, la guerre est désormais totale

7 mai 2021

Côte d'Ivoire .Ce jeudi 6 mai 2021, 84 nouveaux cas de Covid-19 sur 2 227 échantillons prélevés soit 3,8 % de cas positifs, 31 guéris et 0 décès.

7 mai 2021

Attentat à la bombe : l’ex-président des Maldives Mohamed Nasheed blessé

7 mai 2021

Haine en ligne : Des chiffres en baisse mais un bilan mitigé

7 mai 2021

Côte-d’Ivoire: Gbagbo a « instruit (de) célébrer sa libération avec modestie » (Katinan)



Fanico

Mandiaye Gaye 23 avril 2021
Les agences nationales, des gouffres à milliards inutiles pour la Nation!
Michel Tagne Foko 16 avril 2021
Liberté jolie !
Mandiaye Gaye 31 janvier 2021
Au Sénégal, l’insécurité, comme la corruption, règne partout et dans tous les domaines d’activité
Eugene Nyambal 28 janvier 2021
Réguler les médias sociaux pour une croissance plus inclusive

publicité